Torturé par ses codétenus pour avoir consulté un site gay

Un prisonnier de 24 ans a subi un calvaire dans la nuit de samedi à dimanche à la maison d’arrêt de Troyes.

Trois détenus de la maison d’arrêt de Troyes (nord-est de la France) sont poursuivis pour torture et actes de barbarie perpétrés sur leur codétenu, rapporte le quotidien régional «L’Union». La victime est un jeune Guyanais de 24 ans. Ses tortionnaires l’ont passé à tabac, forcé à manger des excréments, lui ont perforé un tympan avec un stylo et lui ont fait subir un simulacre d’égorgement alors qu’il était attaché à une chaise, sans parler d’humiliations filmées et diffusées sur les réseaux sociaux.

A l’origine de ce calvaire, qui a duré plusieurs heures dans la nuit de samedi à dimanche: l’utilisation par la victime du téléphone portable d’un des codétenu pour consulter un site gay. Le jeune détenu, incarcéré en mars pour avoir convoyé de la cocaïne, s’est vu prescrire 9 jours d’incapacité de travail.

Laisser un commentaire

*

À lire également