Vague de soutien pour les apprentis gogo-boys russes

Le scandale provoqué par la vidéo homoérotique tournée par des cadets d’une école d’aviation d’Oulianovsk semble se retourner en faveur des jeunes danseurs.

Il y a de l’espoir après tout en Russie… Le grand public, des personnalités et des étudiants ont volé au secours des cadets de l’Institut d’aviation civile d’Oulianovsk. Ces jeunes hommes ont provoqué un certain émoi en enregistrant une version du clip «Satisfaction» de Benny Benassi. La vidéo en long plan-séquence, apparue sur le web en début de semaine, les montre en train de se déhancher suggestivement avec pour tout vêtement leur casquette d’uniforme, des bretelles et un slip.

Qualifiée de «sordide affaire» par une partie de la presse russe, cette vidéo aux relents homoérotiques – du plus mauvais effet dans un pays où la «propagande homosexuelle» est un délit – a amené la Fédération russe du transport aérien à ordonner une enquête et à menacer les 14 étudiants impliqués dans cet «épisode immoral» de radiation.

Chauffage à fond!
Heureusement pour les jeunes danseurs, le Ministère public local a estimé que le clip ne constituait pas un motif d’expulsion. Même l’ultranationaliste Vladimir Jirinovsky, habituellement peu porté sur ce type de frivolités, a demandé que l’on cesse la «persécution» de ces jeunes. «Ils ont 17-18 ans, ils sont jeunes. Et leurs costumes sont bien quand le chauffage est à fond!» a déclaré le politicien, actuellement en campagne présidentielle. Dans la foulée, des élèves d’une école d’agronomie, puis ceux d’une institution dépendant du Ministère des situations d’urgence ont eux-mêmes produit deux nouvelles versions du clip de «Satisfaction», tandis qu’une pétition déjà signée de 40’000 personnes circule sur le Net, rapporte le site du «Moscow Times».

2 comments

Vladimir a dû apprécier que d’autres que lui s’initie aux tâches ménagères ! J’espère que les cadets (qu’on devrait pouvoir qualifier de majeur sexuellement) ne perdront pas une goutte … Quant a l’autre Vladimir, sa campagne présidentielle russe a dû le contraindre à montrer un peu d’humanité.

Vladimir Vladimirovitch Poutine, qui multiplie les photos torse-poil ne peut pas désavouer la jeune génération qui fait de même !

Comments are closed.

À lire également