Troubles en marge de la Pride de Gdansk

Quelque 200 extrémistes ont tenté d’attaquer la marche LGBT organisée samedi dans la ville polonaise. La police les a repoussés avec fermeté.

Des heurts ont éclaté ce samedi à Gdansk en marge de la gay pride locale. La Marche pour l’égalité rassemblait quelque 800 personnes dans les rues du port de la Baltique à l’appel de l’association Tolerado. Sur son itinéraire, environ 200 manifestants nationalistes et hooligans se sont rassemblées sous le slogan «Non à la dictature arc-en-ciel».

Déployée en nombre, la police antiémeute est intervenue quand un petit groupe d’extrême droite a tenté d’attaquer le défilé LGBT. Les agents ont alors été visés par des jets de bouteilles et de pierres. Cinq émeutiers ont été arrêtés. La marche des fiertés a pu continuer sa route après un léger détour. Les forces de l’ordre, dont un membre a été blessé, ont reçu les remerciements de Tolerado.

Les LGBT polonais ont vu leur acceptation au sein de la société progresser sensiblement au cours des dernières années, note le site allemand Queer.de. Toutefois, le récent retour au pouvoir des conservateurs nationalistes du PiS fait planer une grande incertitude sur leur avenir.

À lire également