DR

Grande première: un militaire chilien fait son coming-out

L’officier de la marine nationale a revendiqué son homosexualité. C’est la première fois que cela arrive au Chili, un pays considéré comme l’un des plus conservateurs d’Amérique du Sud.

In the navy… La marine militaire c’est du sérieux. Surtout au Chili, pays particulièrement conservateur sur la question homosexuelle. Pourtant, un officier a osé faire son coming-out et revendiqué son homosexualité publiquement.

Par respect pour lui-même

Les forces armées chiliennes sont réputées être très traditionalistes. Mauricio Ruiz, officier dans la marine, a pris son courage à deux mains pour affronter et briser le tabou: «Il n’y a rien de mieux que d’être soi-même», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse à Santiago, rapporte RTBF.

Il s’agit là d’une première au Chili, pays où les discriminations peuvent vite dégénérer avec des actes de violence. «Pour moi, il est très important de franchir ce pas, parce que me réprimer serait ne pas accepter qui je suis et me rendrait malheureux», a-t-il expliqué aux journalistes venus en masse assister à ses déclarations.

Face à ses supérieurs

Il ne voulait plus mener une double vie, se cacher. Aussi a-t-il annoncé la nouvelle et la vérité à ses officiers supérieurs: «J’ai remarqué que beaucoup de soldats ne supportent pas l’homosexualité non parce qu’ils sont contre, mais parce que en tant que groupe social il a été décidé que l’homosexualité est un problème.»

Le jeune homme de 24 ans a fait sensation. Son acte osé et couillu a été salué par les associations LGBT du pays. Son souhait est de pouvoir participer avec son partenaire à la fête de fin d’année organisée par la marine chilienne. Une première qui pourrait réveiller les autres militaires homosexuels ou bisexuels, et les faire sortir du placard kaki.

À lire également