Les élèves soutiennent leur «prof porno star»

Kevin Hogan, un enseignant du Massachusetts, est menacé de licenciement après qu’un reportage télé de la Fox l’a dénoncé pour avoir tourné dans des films X gay.

Un sujet diffusé sur la très puritaine Fox News, cette semaine, a décoiffé quelques parents d’élèves du Massachusetts. Dans une enquête «undercover» présentée tapageusement sur le canal local du réseau de télévision, un journaliste de la chaîne révélait qu’un prof d’une école publique de la banlieue de Boston avait tourné dans des films pornos gay. Kevin Hogan aurait été repéré dans trois productions sorties en 2010, dont les plutôt cheap «Fetish World» et «Just Gone Gay 8». Il y serait crédité sous le nom de Hytch Cawke. Le journaliste, qui reconnaît lui-même que ces activités n’ont rien d’illégal, a confronté l’enseignant sur un parking: «L’école sait-elle que vous êtes une star du porno?», lui a lancé le reporter Mike Beaudet, visiblement ravi de son scoop,«Vous pensez qu’il est approprié pour vous de travailler avec des enfants?»

Avant même la diffusion du reportage, la direction de l’établissement (apparemment l’un des mieux cotés aux Etats-Unis) a suspendu l’enseignant, pourtant très apprécié depuis embauche, en septembre pour diriger la chaire d’anglais. Le collège de Mystic Valley se donne le temps d’examiner s’il a occulté une partie de son passé professionnel. En effet, il est demandé aux postulants de ne rien cacher de leurs anciennes assignations professionnelles. «Les références que nous avons reçues était impeccables», a-t-elle précisé dans un communiqué. Selon la Fox, le Département de l’éducation, qui a octroyé à Hogan une licence d’éducateur, a confirmé la mesure: «Nous attendons des enseignants un très haut standard moral. Ils sont des modèles pour les étudiants.»

Soutien des élèves
Ces derniers ont toutefois manifesté leur exaspération via une pétition en ligne et un groupe de soutien à leur prof sur Facebook. Son nom: «Soutenez Kevin Hogan, foutez dehors Mike Beaudet». Un slogan repris par différents sites LGBT qui dénoncent un lynchage médiatique gratuit, monté de toute pièce par le journaliste de la chaîne. Le toujours impertinent Queerty.com propose une alternative plus ludique pour s’attaquer au reporter de la Fox: créer un terme d’argot gay à partir de son nom. Définition de «To beaudet»: «En mettre plein la gueule à quelqu’un sans raison, sinon sa propre satisfaction sadique».

À lire également