Bette Davis (à dr.) et Joan Crawford dans «Qu’est-il arrivé à Baby Jane?»

Meilleures ennemies

«Feud» met en scène la guerre légendaire entre Bette Davis et Joan Crawford, avec en toile de fond toute la misogynie d’Hollywood.

Dans les années 30 et 40, Bette Davis et Joan Crawford sont les stars incontestées de l’âge d’or hollywoodien. A l’époque, l’une et l’autre sont connues pour leurs querelles incessantes construites sur des jalousies, des détestations et sans doute sur une admiration réciproque. Il faut dire qu’elles représentent deux visions du cinéma et donc de l’Amérique. Bette Davis utilise son crédit pour obtenir les meilleurs rôles. Joan Crawford poursuit son rêve obsédant d’ascension sociale. Les différents restent, la jeunesse passe très vite!

Dans une industrie sexiste où il ne fait pas bon vieillir, elles sont de moins en moins sollicitées, les studios leur préférant des actrices comme Elizabeth Taylor, Marilyn Monroe ou Audrey Hepburn. Elles ont du mal à trouver des rôles et finissent par disparaître à l’arrière-plan. Sur ce point, leurs souffrances sont partagées mais elles vont se battre becs et ongles pour se faire respecter. Même si ce n’est pas l’amour, il en va de leur carrière. Les voilà, après maintes péripéties, réunies en 1962 sur le tournage de «Qu’est-il arrivé à Baby Jane?» pour raconter l’histoire de deux vieilles sœurs aux destins brisés qui ont connu chacune leur heure de gloire. Rien n’était joué, l’impitoyable Jack Warner dira, avant finalement d’accepter de distribuer le film: «Personne ne paiera pour voir ces deux vieilles peaux à l’écran.»

Duel captivant
La série «Feud» (huit épisodes), se déroule à ce moment, lors d’un duel captivant qui fait écho à un pays où la misogynie pourrit l’ambiance. D’autant que le réalisateur Robert Aldrich ne manquera jamais d’alimenter la rivalité entre les deux actrices aux egos surdimensionnés. Malgré le succès de «Qu’est-il arrivé à Baby Jane?» ni Bette Davis, ni Joan Crawford ne renoueront avec leurs splendeurs passées la première meurt le 6 octobre 1989 à Neuilly-sur-Seine, la seconde le 10 mai 1977 à New York. «Feud» de Ryan Murphy («American Horror Story», «Nip Tuck») ne serait pas une telle réussite sans le talent de l’extraordinaire Susan Sarandon et de la formidable Jessica Lange. Une évidence pour ressusciter Bette Davis et Joan Crawford, les meilleures ennemies du septième art.

À lire également