Author Archives: François Touzain

Archives

Décès de Pierre Seel

L’un des uniques survivants à avoir témoigné de la déportation homosexuelle en France et milité pour sa reconnaissance s’est éteint à l’âge de 82 ans.

25 nov. 2005 | par

Archives

Homologay: un nouveau souffle?

L’association neuchâteloise a passé le cap. D’ici janvier, un groupe de travail va plancher sur de nouveaux objectifs et tenter de trouver un nouveau local.

23 nov. 2005 | par

Archives

La Neuchâtel gay en quête de relève

Ce mois de novembre 2005 s’avère critique pour les gays et les lesbiennes neuchâtelois: un groupe de jeune gays apparaît tandis qu’Homologay, digne représentante des homos neuchâtelois depuis 1988, se prononce sur une éventuelle dissolution.

4 nov. 2005 | par

pet-vaginal
Santé

Pet vaginal : La plus douce des flatulences

Je savais que le vagin parlait – qu’il monologuait même en certaines occasions. En revanche je dois avouer ma stupéfaction quand j’ai appris qu’il ne s’interdisait pas de péter. Levons donc un coin du mystère d’une main, en nous bouchant les narines de l’autre.

1er nov. 2005 | par

Archives

Canular explosif en Pologne

A quelques jours des élections présidentielles, des «Brigades de la force gay» ont revendiqué la pose de fausses bombes dans des endroits publics de Varsovie et d’autres villes.

21 oct. 2005 | par

Archives

Pologne: ça promet!

Les déclarations du probable futur Premier Ministre renforcent l’inquiétude sur le sort réservé aux gays et aux lesbiennes par la nouvelle majorité conservatrice.

4 oct. 2005 | par

Mots

«Un tabou africain»

Les mots «gay» et «lesbienne» sont-ils adaptés à la réalité d’un continent où l’identité et l’orientation sexuelle s’exprime en «sarimbavy» à Madagascar, ou en «mvoye» au Cameroun?

1er oct. 2005 | par

phimosis
Santé

Phimosis: Du gland guignol

Tout frais tout rose, un gland s’apprivoise en douceur au cours des années d’éveil : d’abord irritable et douloureux, la petite cerise s’habitue aux bonnes choses et s’enhardit. Normalement. Sauf quand Dame Nature vous a refilé un prépuce dont l’extrémité (« l’anneau ») est trop étroite pour permettre la découverte complète du gland au repos ou lors d’une érection.

1er oct. 2005 | par

Top