Monde Sydney

Le mariage pour tous, pas vraiment comme une lettre à la poste

Le mariage égalitaire a fait l'objet d'une consultation par correspondance qui s'est terminée mardi. Mais les Australiens ne sont pas encore sortis de l'imbroglio politique qui bloque cette réforme depuis des années.

10 nov. 2017 | par

equality-australie
Photo: Australian Marriage Equality/FB

Avec près de 80% des suffrages exprimés, la consultation sur le mariage pour tous est manifestement un succès. Le vote par correspondance est clos depuis mardi soir, et déjà les sondages prédisent un large «oui», de plus de 60%. La communauté LGBT, au départ réticente face à ce pseudo-scrutin «inutile», s’est finalement mobilisée en force.

En attendant la proclamation du résultat, attendu mercredi matin à l’Office fédéral de la statistique, le Huffington Post rappelle qu’en cas de victoire pour le mariage égalitaire, celui-ci ne serait pas encore acquis. Au Parlement, aucun projet de loi n’est à l’ordre du jour, alors que le Premier ministre libéral Malcolm Turnbull avait promis, en mettant sur pied la consultation par correspondance, qu’en cas d’issue positive, la loi passerait comme une lettre à la poste (c’est le cas de le dire) avant la fin 2017.

Jusqu’à 100 amendements en vue
De fait, la consultation postale ne portait que sur le principe d’ouverture du mariage, sans en définir les modalités. Conséquence: les partis conservateurs prépareraient des dizaines d’amendements, notamment pour préserver la «liberté religieuse». De quoi énerver d’avance la travailliste Penny Wong: «Si la consultation débouche sur un ‘oui’, les Australiens ne vont pas tolérer qu’un groupe de députés et de sénateurs bloquent de nouveau le processus. On devra aller de l’avant, et eux doivent dégager.»

Pour ne rien arranger, le parlement australien est en plein psychodrame sur la double nationalité de certains députés, qui les empêche de siéger, ce qui pourrait repousser le débat sur le mariage égalitaire à 2018. Au moins.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 11.11.2017 11:04
1 019 vues

*


Sur le même thème

Top