Monde Atlantique Sud

Jonathan, 186 ans, doyen des gays de la planète

Des examens suggèrent que la tortue géante emblématique de l'île britannique de Sainte-Hélène a pour conjoint depuis vingt-six ans... un autre mâle.

20 oct. 2017 | par

jonathan-tortue
Jonathan en 2014 et en 1886.

A l’époque de sa naissance, vers 1831, Charles Darwin était encore un jeune homme de 22 ans le monde découvrait le chemin de fer et Louis-Philippe régnait sur la France. Jonathan, une tortue géante des Seychelles, a paisiblement traversé les époques jusqu’à aujourd’hui, au point de devenir, à 186 ans, un des plus anciens êtres vivants de la planète.

Résident vedette depuis 1866 du parc de Plantation House, siège du gouvernement de Sainte-Hélène, l’animal coule le parfait amour depuis 26 ans avec un autre spécimen plus jeune, Frederica. Or «The Times» révèle que cette dernière serait… un mâle, comme le suggèrent de récents examens. Et pourtant, les deux tortues mangent et dorment aux mêmes heures. Et malgré le mauvais état de santé de Jonathan (il est partiellement aveugle et a perdu l’odorat), ils s’accouplent tous les dimanche matin, précise la vétérinaire locale.

Ambassadeur du mariage pour tous
Désormais outé, Jonathan devient de fait le doyen des gays, et le nouveau héros des partisans du mariage pour tous à Sainte-Hélène. La réforme adoptée en Grande-Bretagne en 2015 a été rejetée dans la dépendance de 4000 habitants, perdue au milieu de l’Atlantique Sud. La Cour suprême saint-hélénienne va toutefois devoir statuer sur cette loi l’an prochain.

Partager sur
Mise à jour 24.10.2017 08:16
5 126 vues

*


Sur le même thème

Top