Tendances Hollywood

Coming-out peu glorieux pour Kevin Spacey

Confronté à une accusation d'agression sexuelle sur un ado de 14 ans remontant à 1986, l'acteur a présenté ses excuses et enfin révélé qu'il était gay.

30 oct. 2017 | par

rapp-spacey
Anthony Rapp (à dr.), aujourd'hui âgé de 46 ans, s'est dit encouragé à briser le silence par l'affaire Weinstein.

Kevin Spacey est pris à son tour dans les révélations concernant le harcèlement sexuel à Hollywood. L’acteur américain a été nommément mis en cause par un autre comédien, Anthony Rapp, pour des faits remontant au début de 1986. Spacey avait alors 26 ans, et jouait à Broadway, tout comme Rapp, âgé seulement de 14 ans. Ce dernier avait été invité à une fête dans l’appartement new-yorkais de la future star de cinéma. Quand tous les convives sont partis, a-t-il raconté à Buzzfeed, il avait subi les assauts de Spacey, probablement soûl, qui l’avait projeté sur un lit et s’était couché sur lui. Il n’y avait pas eu de rapport sexuel et l’ado avait pu quitter l’appartement après s’être réfugié dans une salle de bains.

Ce matin, dans communiqué sur son compte Twitter, Kevin Spacey affirme n’avoir aucun souvenir de l’épisode. «Si je me suis conduit comme il le décrit, je lui dois mes plus sincères excuses pour ce qui semble être un comportement en état d’ébriété profondément déplacé. Je suis désolé qu’il ait dû porter ces sentiments toutes ces années.» L’acteur poursuit en révélant ce qui n’était qu’un secret de polichinelle: «J’ai aimé et j’ai eu des rencontres amoureuses avec des hommes toute ma vie, et j’ai choisi aujourd’hui de vivre en tant que gay.»

Vie privée jalousement protégée
Malgré les rumeurs insistantes, Kevin Spacey avait jusqu’à présent imposé un black-out complet sur sa vie privée. Anthony Rapp, ouvertement gay lui-même, lui a reproché cette attitude, disant que chaque apparition de l’acteur lui «retournait l’estomac»: «J’aurais voulu le hurler sur les toits: ce mec est un imposteur!»

Partager sur
Mise à jour 02.11.2017 09:09
1 511 vues

Un commentaire

  1. Par benji:

    Spacey ne s’est pas plaint d’avoir été outé. Twitter ne mentionne pas non plus l’outing où ce serait parfois perçu comme homophobe (“il est gay ? Oh non ! “). Les journalistes ne parlent pas non plus d’outing. Pourtant ça en est bel et bien un. Spacey était un gay au placard et c’est Rapp qui l’a révélé par son accusation. C’est vrai que l’outing perd de son caractère significatif dans notre société, depuis son évolution législative. Comme si un basculement s’était opéré… Aujourd’hui, un outing a été négligé pour laisser place à une agression sexuelle ancienne (prescrite ?). Si cela se confirme dans les prochains jours, ce serait une première dans l’histoire de nos sociétés, en ce 30 octobre 2017

*


Sur le même thème

Top