Monde Belgrade

La Première ministre serbe à la Pride: «La diversité renforce notre société»

A la tête du gouvernement serbe depuis juin, Ana Brnabic a pris part au défilé LGBT de Belgrade, qui avait été la cible de protestations violentes, ces dernières années.

18 sept. 2017 | par

brnabic-pride2017
Capture vidéo: Radio Free Europe

L’image était encore impensable il y a cinq ans: une cheffe de gouvernement serbe défilant à la marche des fiertés de Belgrade. Ce dimanche, la Première ministre Ana Brnabic a participé à la Gay Pride de la capitale au milieu d’un millier de participants. La marche, marquée ces dernières années par des protestations violentes, s’est déroulée sous haute protection policière. Comme l’an passé, une partie de la ville avait été bouclée par des forces anti-émeutes et des blocs de béton. En 2010, la parade avait donné lieu à une vague de vandalisme provoquée par des hooligans et des groupes ultranationalistes. Le défilé LGBT n’avait été ré-autorisé que quatre ans plus tard. De l’avis des participants, l’atmosphère de cette édition était plus détendue que lors des précédentes.

«Le gouvernement est là pour tous ses citoyens et s’assurera du respect des droits de tous», a déclaré Ana Brnabic, elle-même ouvertement homosexuelle. «Nous voulons envoyer le message que la diversité renforce notre société», a-t-elle ajouté. Trois ministres l’accompagnaient dans la parade.

Séduire l’UE
Manager de formation, sans étiquette politique, Brnabic, 41 ans, a été désignée à la tête du gouvernement en juin par le président Aleksandar Vucic, ex-nationaliste reconverti dans le libéralisme pro-européen. Pour ses opposants, le choix de cette Première ministre n’est qu’une opération de communication à l’intention de l’UE, afin d’améliorer l’image de la Serbie. Une accusation qualifiée de «non-sens» par l’intéressée.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 20.09.2017 08:54
1 922 vues

Sur le même thème

Top