Suisse Vaud

Pas de ruée vers les cérémonies religieuses

Peu de couples gay et lesbiens vaudois ont fait appel aux paroisses protestantes du canton pour célébrer leur union selon un rite fixé – non sans résistances – en 2013.

8 août 2017 | par

partenariat-eglise

Huit cérémonies en tout et pour tout. En presque quatre ans, depuis que l’Eglise protestante vaudoise a décidé de proposer des rites pour les couples de même sexe, les partenariés ne se sont pas vraiment pressés au portillon, note «24 Heures» sur la base d’un bilan publié par l’Eglise. Ce n’est «pas une surprise» pour le pasteur Olivier Favrod, coordinateur du Service vie communautaire et cultuelle, compte tenu de la taille de la population homosexuelle et de la chute générale du nombre de demandes d’actes ecclésiastiques. Si la distinction entre mariage et rite pour les partenariés a bien été respectée (pas de bénédiction, mais une simple prière pour ces derniers), le choix du lieu de la célébration n’est pas toujours allé de soi. Dans un cas au moins, l’utilisation de chapelles a été refusée, de peur de réactions négatives au sein des fidèles.

Neuf autres Eglises protestantes, notamment celles de Berne-Jura et de Fribourg, proposent des célébrations pour les couples homosexuels. Les cantons historiquement protestants de Genève de Neuchâtel ont, par contre, rejeté cette possibilité.

Partager sur
Mise à jour 10.08.2017 08:00
600 vues

Sur le même thème

Top