Monde Royaume-Uni

Les badges arc-en-ciel indignent les gardiens du patrimoine

Le port obligatoire du symbole LGBT et une expo controversée ont suscité une levée de bouclier dans les rangs du National Trust britannique.

6 août 2017 | par

national-trust

Le Royaume-Uni commémore en ce moment ses 50 ans de dépénalisation de l’homosexualité. Une date historique célébrée par diverses initiatives, dont celle du National Trust de Norfolk. La fondation de conservation du patrimoine a prévu de fournir à ses volontaires de Felbrigg Hall un badge spécial aux couleurs de l’arc-en-ciel. Ce domaine historique présente une exposition sur le dernier maître des lieux, Lord Robert Wyndham Ketton-Cremer. Un film vient également d’être consacré à la vie de ce célèbre historien.

Le documentaire, pour lequel le comédien Stephen Fry a prêté sa voix, a soulevé la polémique: il révélait que Wyndham, disparu en 1969, était gay. Ce «outing» posthume a scandalisé la famille. Dans la foulée, le badge a provoqué une «révolte», selon la presse de droite, au sein des 62’000 volontaires du Trust. «Wyndham se retournerait dans sa tombe, a déclaré un bénévole septuagénaire interrogé par la presse locale. Il était un homme intensément privé, il ne s’était jamais ouvert sur sa sexualité.»

«Politiquement correct en roue libre»
La polémique a encore enflé après que le National Trust a proposé à ses collaborateurs ne voulant pas porter le badge d’être assignés à des tâches sans contact avec le public, une décision dénoncée comme «humiliante». Sur le site du populiste «Daily Mail», les commentaires outrés ont afflué: «[Les volontaires du National Trust] sont là pour notre patrimoine, pas pour promouvoir la persuasion sexuelle», s’indignait un internaute. «C’est du politiquement correct en roue libre!» s’exclamait un autre.

Ce samedi, le National Trust s’est résolu à battre en retraite. Il a annoncé que le port du badge serait facultatif. Entre-temps, quelque 240 personnes auraient annoncé la cessation de leur adhésion à la fondation – sur 5 millions de membres. «Nous sommes absolument résolus à mener à bien ce programme, qui continuera comme prévu», a précisé un porte-parole du National Trust.

Partager sur
Mise à jour 08.08.2017 07:31
889 vues

*


Sur le même thème

Top