Monde Manchester

Après les attentats, l’extrême droite anglaise drague les gays

Une manifestation anti-islam prévue à Manchester à l'appel d'un obscur collectif gay suscite l'inquiétude dans la communauté LGBT de la ville récemment touchée par un attentat.

8 juin 2017 | par

gays-against-sharia

Plusieurs associations LGBT de Manchester ont appelé cette semaine à la vigilance et à la mobilisation face à des tentatives de récupération émanant de l’extrême droite. Trois semaines après l’attentat qui a fait 22 morts à la sortie du concert d’Ariana Grande et un an après l’attaque du Pulse, qui avait coûté la vie à 49 personnes dans un club gay d’Orlando (USA), une curieuse manifestation se préparerait pour ce week-end. Un groupe nommé «Gays contre la charia» prévoit de réunir ses sympathisants contre l’emprise supposée de la loi islamique au Royaume-Uni. Ce projet de marche coïncide avec une manifestation intitulée «Unis contre la haine» et réunissant plusieurs figures de l’extrême droite britannique.

«Gays contre la charia» a pour vitrine une page Facebook hétéroclite affichant près de 400 «likes» et mélangeant images de persécutions homophobes et messages xénophobes et anti-Islam. Selon Pink News, son promoteur serait un certain Tommy Cook, leader autoproclamé d’une obscure section LGBT de l’English Defence League.

Manoeuvre
Pink News rappelle que des groupes d’extrême droite comme Britain First ou Pegida UK ont tenté ces derniers mois d’utiliser la cause homosexuelle, mais aussi celles de la condition animale et du droit des femmes, pour promouvoir leur programme et recruter de nouveaux membres. Une manœuvre que les associations LGBT de Manchester comptent bien déjouer: «En tant que queers, on sait ce que c’est que d’être haïs par l’extrême droite, alors on ne va pas se laisser diviser comme ça», prévient une porte-parole.

Partager sur
Mise à jour 08.06.2017 08:12
1 451 vues

Un commentaire

  1. Par HibouGrandDuc:

    Ceux qui sont contre l’instauration d’une loi islamique en Occident n’ont de toute façon pas le choix. Seul l’extrême-droite combat ce genre d’idéologie. Les autres mouvement, la gauche en particulier, protègent les islamistes au nom de la lutte contre la discrimination raciale et pour la diversité culturelle.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top