Monde Liban

Les menaces islamistes font annuler la Journée contre l’homophobie

Une campagne orchestrée contre un événement de l'organisation LGBT Proud Lebanon à Beyrouth a entraîné son annulation. Les autorités n'ont pas bougé.

15 mai 2017 | par

proud-lebanon

Pas facile de défendre les droits des personnes LGBT au pays du Cèdre. Un événement prévu cette semaine par l’association Proud Lebanon dans le cadre de la Journée mondiale contre l’homophobe a été annulé en raison de menaces. La présentation d’un rapport sur la torture et les abus à l’égard de la communauté, accompagnée de la diffusion d’un documentaire et d’une pièce de théâtre, devait avoir lieu dans un hôtel de Beyrouth.

C’est un organisme d’oulémas d’obédience salafiste qui a ouvert les hostilités sur Facebook ce week-end, dénonçant un rassemblement qui visait, selon lui, à «encourager l’opinion publique à la déviance». Quelques heures plus tard, la dénonciation s’est changée en menaces: les religieux se disaient prêts à recourir à la force «pour empêcher le déroulement de cet événement qui porte atteinte à la chasteté et l’honneur». Face aux messages des radicaux, d’autres organisations islamiques – chiite et sunnite traditionnelle, notamment – sont montés au créneau contre l’événement LGBT.

«Pas d’autre choix»
Proud Lebanon regrette n’avoir eu d’autre choix que d’annuler sa conférence, n’ayant reçu aucun soutien des autorités. «Elles ont failli à leur devoir de nous protéger. Elles ont cédé aux intimidations», confie Bertho Makso à «L’Orient-Le Jour». Et le quotidien francophone de conclure: «L’obscurantisme a eu gain de cause.»

Le Liban est un des seuls pays arabo-musulmans où l’homosexualité n’est pas formellement illégale. Toutefois, les activités des associations LGBT restent difficiles dans le contexte du confessionnalisme et plus généralement, dans celui d’instabilité régionale. Les lieux de rencontre homosexuelle ont également été visés par des raids de police, ces dernières années.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 15.05.2017 08:10
1 205 vues

2 commentaires

  1. Par ran:

    je suis une transexuelle libanaise parfois j ai des activites sur you tube pour nos droit mais je n agit pas selon les directions de la comunautee car stone wall la bas c etait seulement leur courage et determination qui leur a donnee leur libertee et pas la comunautee et au liban aussi les chretiens sont homophobes

  2. Par DM:

    Quelle surprise de la part d’une religion pourtant réputée pour sa tolérance!

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top