Suisse 17 Mai

Des pensées contre la haine

Pour sa campagne contre l’homophobie et la transphobie 2017, la Ville de Genève s’associe à l’artiste Paul Harfleet. C'est une des actions prévues en Suisse romande autour du 17 mai.

15 mai 2017 | par

pensees-homophobie

Depuis 2013, la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai est l’occasion pour la Ville de Genève de sensibiliser les Genevois et les Genevoises aux discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre aux moyens d’une campagne d’affichage public et d’actions ciblées. Pour la campagne 2017, le service Agenda 21 – Ville durable a fait appel à Paul Harfleet. Avec son Pansy Project, l’artiste londonien propose aux victimes de violence homophobe ou transphobe de planter une pensée sur le lieu de leur agression, pour «changer un lieu de haine en lieu de beauté».

Du 15 au 28 mai, six affiches tirées des travaux de Paul Harfleet seront présentes dans les rues de Genève. Elles illustrent autant de cas de violence, physique ou verbale, vécue dans l’espace public. En évoquant des situations réelles, survenues dans des lieux bien connus des Genevoises et des Genevois, cette campagne se veut révélatrice de la violence subie au quotidien par les personnes LGBT. Elle souhaite également encourager les victimes à faire entendre leur voix, en portant plainte auprès des autorités et/ou en cherchant du soutien auprès des services d’aide. Elle salue enfin l’engagement des associations sur ce thème.

Un aperçu des événements à Genève:
– Rendez-vous le mercredi 17 mai à Uni-Mail pour découvrir des stands et activités (dès 10h30), ainsi que pour une flashmob (11h30).
– Le même jour, Dialogai et UN Globe organisent à un pique-nique à la Terrasse (près des Bains des Pâquis), prélude à une soirée dansante «Résiste et Persiste» aux Halles de l’Ile, avec DJ Adam et DJ Barras derrière les platines.
– Le samedi 20 mai, dès 14h, les associations LGBT genevoises accueilleront petit-e-s et grand-e-s au Kiosque du Jardin Anglais pour planter une fleur contre la violence. Le principe est de choisir une fleur à planter, décorer et personnaliser son pot, lui donner un nom et se faire prendre en photo avec sa création… avant de repartir avec.
– Le soir même, dès 22h, 360°Fever investit le Palais Mascotte pour la soirée de clôture de cette semaine contre l’homophobie et la transphobie: «Plus de fleurs que de mal»

» Programme complet à consulter sur www.17mai-geneve.ch

Et à Lausanne…

Dans le canton de Vaud, le groupe VoGay jeunes lance l’opération «Chaque famille, ses couleurs» une vidéo collaborative illustrant la diversité des familles. A voir dès le mercredi 17 mai. Et en live, un happening à Lausanne le samedi 20 mai (plus d’infos prochainement).
– En prime, l’exposition «Jeunes vs Homophobie 2.0» est à voir jusqu’au samedi 20 mai au Forum de l’Hôtel de Ville.

» Plus d’infos sur www.facebook.com/VGjeunes

En marge de ces événements, jeudi 18 mai, l’Université de Lausanne accueillera le philosophe français Didier Eribon, auteur de «Réflexions sur la question gay», pour une conférence intitulée «Contre le populisme de gauche. Réflexions sur les catégories de la politique».

» Entrée libre dès 19h, bâtiment Internef, salle 273.

Partager sur
Mise à jour 16.05.2017 10:23
984 vues

Sur le même thème

Top