L’épidémie de la solitude gay

24 mars 2017 – Progrès dans la lutte contre le sida, mariage et partenariat, lois contre les discrimination, visibilité: en trente ans, la reconnaissance des LGBT a connu un bon en avant prodigieux. Et pourtant, le malaise demeure dans la communauté. Les hommes gay adultes, surtout, restent «aux prises avec un sentiment d'isolement et d'anxiété, de drogues dures et de comportements sexuels à risque». Ce constat troublant est dressé par Michael Hobbes, dans un article long format du «Huffington Post» récemment traduit sur la version française du site américain. Il s'appuie sur des entretiens avec plusieurs chercheurs et témoins homosexuels de différents âges et origines sociales pour cerner cette «épidémie de solitude».

Une des clés que l'auteur offre est la notion de «stress minoritaire» internalisé depuis l'enfance. Un traumatisme qui continue de se faire sentir des décennies plus tard. La scène gay n'offre pas toujours le refuge et le réconfort escompté. Au contraire. «Tu pars de chez maman pour aller dans un club gay où beaucoup de gens sont drogués et tu te dis c'est ça, ma communauté? C'est une putain de jungle!» lâche Adam, un des interviewés. Hobbes se penche notamment sur les phénomènes de discrimination internes à la communauté. «Les enfants harcelés ont grandi et ils sont devenus des tyrans à leur tour», se désole un autre intervenant. La situation s'est encore durcie avec la disparition des lieux de convivialité au profit des espaces virtuels au cours des 10 dernières années. Les apps de drague «conçues pour mettre en valeur les opinions négatives que nous entretenons à notre propre sujet» n'ont fait qu'accentuer les sentiments d'être rejetés et ignorés.

Certes sombre, ce tableau extrêmement riche et documenté plaide pour une prise en charge globale de la santé mentale gay – et pas seulement pour les plus jeunes. Notre différence est source de souffrance, mais c'est aussi notre force, conclut Michael Hobbes. «Nous devons en être conscients pendant nos luttes pour de meilleures lois et de meilleurs environnements – et alors que nous luttons, également, pour arriver à mieux prendre soin les uns des autres.»

» En savoir plus: Huffington Post France (Paris)

» Revue de web

Partager sur
Mise à jour 24.03.2017 09:33
1 492 vues

Sur le même thème

Top