Suisse Saint-Légier (VD)

Formation en théologie: gays et lesbiennes s’abstenir

A six mois de son ouverture, un nouvel institut assurant la formation de pasteurs évangéliques romands aurait déjà prévu d'écarter les candidatures d'«homosexuels vivant une relation».

19 mars 2017 | par

emmaus-het-pro-saint-legier
La HET-PRO s'installera dans les anciens locaux de l'Institut biblique Emmaüs, sur les hauts de Vevey. DR

Une école supérieure est-elle en droit de refuser la candidature d’étudiants homosexuels? C’est apparemment ce que pense Jean Decorvet, recteur de la future Haute école de théologie (HET-PRO), qui doit ouvrir cet automne à Saint-Légier (VD). L’institut provoque déjà quelques remous dans les milieux du protestantisme romand. A l’initiative du projet: le courant évangélique conservateur, qui cherche ainsi à se doter d’une filière indépendante de celle de l’Eglise réformée. Avec des critères de sélection bien à elle. Ainsi selon ref.ch, le recteur a déjà prévu de barrer la route de sa formation aux gays et lesbiennes. «Decorvet ne peut s’imaginer d’admettre à l’étude un homosexuel qui vivrait une relation», rapporte le site alémanique.

Un peu comme dans les séminaires catholiques, il faudrait donc avoir en poche son certificat de bonne vie et mœurs hétéro pour accéder à la formation dispensée à Saint-Légier? Dans le «24 Heures» de ce lundi, le doyen de la HET-PRO assure que les propos de son collègue ont été «mal rapportés». «L’orientation sexuelle n’est pas un critère d’admission et il n’y aura pas de tests effectués sur ce point», assure David Richir. Pour autant, il prévient «que quelqu’un qui prône ce mode de vie pourrait avoir du mal à trouver sa place» au sein de l’institution.

Fossé
La question de l’homosexualité n’a rien d’anodin. La bénédiction des couples de même sexe est un des principaux thèmes qui a approfondi le fossé entre réformés et évangéliques dans le canton de Vaud, ces dernières années.

Beaucoup d’Eglises évangéliques continuent d’entretenir le mythe d’une homosexualité «guérissable» par la prière. En 2012, un temple de Bussigny (VD) avait, par exemple, proposé un programme de thérapie par la prière inspiré du mouvement américain Desert Stream.

Cet article a été complété le 20 mars pour y ajouter la réaction du doyen David Richir.

Partager sur
Mise à jour 21.03.2017 09:13
4 217 vues

3 commentaires

  1. Par Don Giovanni:

    J’ai moi-même eu des tendances homosexuelle. On a prié pour moi et j’ai plus jamais eu d’attirance vers un homme. .. En tout cas j’ai moi la prière à fonctionné, mythe ou non.

  2. Par Roland Maurer:

    Le simple fait qu’on laisse s’affubler de la désignation de “Haute Ecole” une institution pratiquant sans vergogne une attitude discriminatoire vis-à-vis d’une minorité sexuelle est un affront à la face des Hautes Ecoles de ce pays, universités en tête.

  3. Par benji:

    Puisque seuls les gays vivant une relation sont exclus, j’imagine que la Haute école de théologie est ouverte aux gays qui sont sur gridr, c’est cool de leur part 😉

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top