Tendances Sport

Des Jeux LGBT en petite forme

Les prochains OutGames de Miami vont réduire la voilure, faute de participants, à un mois du début des compétitions sportives.

25 mars 2017 | par

outgames

L’ère des grands rendez-vous sportifs LGBT est-elle révolue? La question peut se poser à un mois de l’ouverture des OutGames de Miami. Les organisateurs de l’événement créé par la Gay & Lesbian International Sports Association ont rapporté que seuls 2000 athlètes s’étaient inscrits. C’est cinq fois mois qu’espéré. Lors de la dernière édition, à Anvers, ils étaient encore 5000 à se mesurer dans les différentes disciplines, moitié moins qu’à Montréal sept ans plus tôt, lors des premiers OutGames.

Une trentaine de sports sont au programme cette année, mais la faible fréquentation obligera à annuler nombre de compétitions. Natation et football représentent plus du tiers des inscrits, relève le site Outsports.

Moins de 2000 participants pour Paris
La situation des Gay Games, rendez-vous historique des sportifs LGBT fondé en 1982, est aussi préoccupante. Sa dernière édition, à Cleveland, avait attiré 6000 participants – loin des 14’000 de New York 1994. Le compteur pour Paris 2018, qui se déroulera dans seize mois, n’a pas encore atteint les 2000 inscriptions. Le comité français en espère 15’000.

Outsports note toutefois que si les «Jeux» LGBT sont à la peine, des compétitions locales régulières tirent mieux leur épingle du jeu. Ainsi le Sin City Shootout, qui se tient chaque année en janvier à Las Vegas, maintient une participation de quelques 7000 athlètes depuis plusieurs années.

Partager sur
Mise à jour 25.03.2017 10:06
1 408 vues

Sur le même thème

Top