Monde Croatie

Soirée LGBT attaquée au gaz lacrymogène

La Pride de Zagreb dénonce un climat de haine croissant contre les minorités en Croatie, après une une attaque attribuée à l'extrême droite, qui a provoqué une bousculade dans une boîte de la capitale, ce week-end.

13 février 2017 | par

zagreb-lacrymo
DR

Au moins deux personnes ont été blessées dimanche à l’aube dans un club de Zagreb où se tenait une soirée LGBT. Plusieurs centaines de personnes dansaient au Super Super quand une cartouche de gaz lacrymogène a été lancée dans l’établissement, provoquant un mouvement de panique et une bousculade dans les escaliers. Des noctambules ont cassé les fenêtres pour tenter d’aérer le local. «On ne pouvait plus respirer, c’était comme si ton visage se disloquait», a raconté un témoin. Un autre a confié: «J’ai pensé: c’est comme à Orlando.»

L’organisation Zagreb Pride a demandé aux autorités d’agir pour retrouver les auteurs de cette attaque. «Ces derniers mois, nous sommes confrontés à une escalade de haine dans les lieux publics alimentée par le discours de plus en plus en plus agressif et bruyant de la droite radicale cléricale, soutenue tacitement par le gouvernement.» La coalition au pouvoir, menée par les conservateurs du HDZ, est accusée de complaisance envers les mouvements néofascistes nostalgiques du régime oustachi et révisionnistes, qui ont multiplié les provocations et les incitations à la haine envers les minorités. Zagreb Pride a appelé à une manifestation contre le fascisme ce lundi dès 18h.

Partager sur
Mise à jour 15.02.2017 09:19
2 034 vues

Sur le même thème

Top