Quand le Barbare était un redoutable repaire d’homos

17 déc. 2016 – Le mythique café lausannois ferme jusqu’en 2018 pour rénovations. Retour sur son passé sulfureux de repaire hippie, junkie et homo. En 1970, rappelle «24 Heures», les rapports de police décrivaient «l’influence pernicieuse» d'un client qui auraient détourné plusieurs jeunes du droit chemin. «Il est certains que les jeunes gens fréquentant cet établissement sont en danger moral.»

» En savoir plus: 24 Heures (Lausanne)

» Revue de web

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 17.12.2016 10:26
1 637 vues

Sur le même thème

Top