Tendances Télé

Les glaces gay de «The Grand Tour» passent mal

Une blague poussive sur les mangeurs d'eskimos glacés a suscité des réactions atterrées après la diffusion du show de Jeremy Clarkson.

28 déc. 2016 | par

grand-tour
Ice-creams? Très peu pour Richard Hammond.

C’est le show dont tout le monde parle, actuellement sur les écrans anglo-saxons: «The Grand Tour», nouvelle émission automobile de Jeremy Clarkson (ex-«Top Gear») s’est retrouvée sous le feu des critiques. Dans le sixième épisode, dévoilé le 23 décembre sur Amazon Prime, un des coanimateurs de l’émission, Richard Hammond, s’est payé une petite tranche d’humour douteux sur le dos des homos. Il répondait à Clarkson, qui mettait en garde les amateurs d’eskimos glacés Magnum en contemplant le luxueux habitacle d’une Rolls Royce. «De toute façon, je ne mange pas de glace. Ça a à voir avec le fait d’être hétéro», a lâché Hammond. Eclats de rire du public. Les deux autres compères ont alors fait mine de s’offusquer: «Pourquoi vous l’applaudissez? Qu’est-ce que tu veux dire? Que tous les enfants sont homosexuels?», a interrogé Clarkson. «Les glaces sont un peu… vous savez!», a répliqué Hammond.

Encouragement au bullying
Cet échange laborieux a fait son effet sur les réseaux sociaux. De nombreux activistes et célébrités LGBT ont critiqué la séquence, qualifiée d’encouragement au bullying. «On vit dans un monde pervers quand un petit plaisir banal comme une glace devient le sujet d’insinuation homophobe», a ainsi déploré le militant Peter Tatchell.

«Excusez-moi, mais je suis en train de m’étrangler avec mon Cornetto», a tweeté Olly Alexander, le chanteur ouvertement gay de Years & Years. «Pas surprenant que certains straight soient à la masse: ils se privent de crème glacée!» a ajouté l’artiste.

Partager sur
Mise à jour 30.12.2016 08:44
3 152 vues

Un commentaire

  1. Par Jensen:

    Si seulement on pouvait priver comme ça certains hétéros stupides de tous les petits plaisirs de la vie…

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top