Monde Moscou

Dangereusement gay, le foot virtuel!

Des députés russes menacent de faire censurer le jeu vidéo «FIFA 17» en raison d'une option LGBT-friendly.

6 déc. 2016 | par

fifa-17rainbow

La Russie continue de traquer toute manifestation en faveur des minorités sexuelles. Même virtuelle. Ainsi plusieurs députés de la Douma ont demandé à Roskomnadzor, gendarme russe des médias, de prendre des mesures contre le très populaire jeu vidéo «FIFA 17». Selon eux, la nouvelle livraison de la simulation de football fait la «promotion de sexualités non traditionnelles» auprès des mineurs – bannie dans le pays en vertu d’une loi de 2013.

La dernière mouture du jeu du studio EA Canada comprendrait-elle des scènes hot dans les vestiaires, voire des orgies dans les chambres d’hôtel? Pas du tout: ce qui scandalise les élus russes est la possibilité pour les joueurs d’équiper leurs footballeurs de lacets et d’un maillot arc-en-ciel – un clin d’œil à la campagne Rainbow Laces. Initiée en 2013 par le bookmaker britannique Paddy Power et l’ONG Stonewall, cette opération vise à désamorcer l’homophobie dans les tribunes de Premier League anglaise en invitant les stars du ballon rond à arborer un symbole de solidarité avec les LGBT. Très peu pour l’élu communiste Valery Rashkin, qui a sommé le développeur de «changer la programmation du jeu ou de modifier l’âge recommandé pour ce produit».

C’est la même démarche qui a poussé Roskomnadzor à placer le site web Deti 404, qui rassemble des témoignages d’ados LGBT russes, sur une liste noire, ouvrant la porte à son interdiction.

Partager sur
Mise à jour 07.12.2016 09:35
2 021 vues

Sur le même thème

Top