Adieu Arcados!

L'unique librairie gay de Suisse ferme ses portes. La fin de l'aventure de toute une vie pour son patron, l'infatigable Peter Thommen.

13 déc. 2016 | par

arcados

Les cartons s’entassent dans la petite arcade de la Rheingasse. La librairie gay Arcados, unique enseigne dans son genre en Suisse, ferme ses portes, après quarante ans d’activité. Son patron, Peter Thommen, trie et rassemble les documents qu’il y a accumulés toute sa vie au service de la communauté. Ils rejoindront, espère-t-il, des fonds d’archives.

Dans les années 1970, avant même la fin de ses études de travailleur social, Peter Thommen avait choisi de s’improviser libraire. Il faut dire qu’à l’époque «il était impossible pour un homosexuel affiché de travailler dans le social», confie-t-il à la «Basler Zeitung». Après des débuts difficile, Arcados vit un âge d’or entre les années 1980 et 1990. «Les gens venaient de tout le pays», se souvient Peter Thommen, pour des livres, mais aussi pour des magazines et des vidéos – y compris érotiques. Il ne cache pas qu’à l’époque, il importait clandestinement ses précieuses VHS depuis l’Allemagne voisine, en empruntant un chemin piétonnier à travers un cimetière frontalier.

Fins de mois difficiles
La popularisation d’internet dans les années 2000 marquera le «début de la fin» pour Arcados. Peter Thommen a dû prendre un job de livreur de journaux pour boucler ses fins de mois. «Mais à 50 ans ans, qu’est-ce que tu veux…» soupire-t-il. Peter Thommen en a aujourd’hui 66: le moment de partir à la retraite. Ce passionné continue toutefois son blog, consacré à la culture et à la politique gay, sous le nom de Thommens Senf.

» Le site de la librairie et le blog de Peter Thommen: arcados.ch

Partager sur
Mise à jour 13.12.2016 09:25
1 485 vues

Sur le même thème

Top