Suisse Zurich

«On ne peut pas interdire de s’embrasser!»

Un jeune couple d'expatriés gay dit avoir été victime d'homophobie dans un pub proche de la prestigieuse Bahnhofstrasse.

13 sept. 2016 | par

nelson

Kory et Martin, 23 et 28 ans, avaient été acclamés il y a quelques mois quand ils étaient montés sur la scène du Hallenstadion pour une demande en mariage en plein concert de la star britannique Adele. Ce n’est pas vraiment la même ambiance qui attendait ce couple américano-danois au Nelson Pub de Zurich. Samedi soir, un baiser a suffi pour qu’ils se fassent expulser manu militari de l’établissement. «Nous étions avec d’un groupe d’amis et d’amies et nous avions commandé des boissons», raconte Martin au «Blick»…. avant que surgissent deux videurs particulièrement costauds. «Il nous ont saisis par le bras et jetés dehors», ajoute le Danois.

Lorsqu’ils ont demandé pourquoi, ils se sont entendus dire: «Vous savez très bien pourquoi, vos gueules!» «Je ne me suis jamais senti aussi humilié», raconte Kory, qui dit n’avoir jamais subi l’homophobie depuis son installation en Suisse il y a un an. «On ne peut pas interdire de s’embrasser!» conclut-il.

Le pub se défend
Le Nelson, qui vante sur son site internet son atmosphère «amicale» n’a pas répondu aux sollicitations de «Blick». Contacté par Pink Cross et LOS, il a toutefois indiqué que le couple gay avait été expulsé en raison d’échanges «physiques» et non d’un simple baiser. Le soir de l’incident, une amie du couple avait obtenu en guise d’explication que les câlins n’étaient pas permis dans l’établissement. Mais selon elle, les couples hétéros ne se gênaient pas.

Pink Cross reçoit à lui seul chaque semaine au moins trois signalement pour discrimination, rappelle l’organisation. Et encore, «beaucoup n’osent pas signaler ces incidents, auprès de nous ou de la police», rappelle son secrétaire Bastian Baumann.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 14.09.2016 09:54
4 411 vues

2 commentaires

  1. Par Christophe Draenert:

    Et cela en Suisse! Santé! Au pays où on habite!

  2. Par Pierre Dubois:

    Honte au Pub Nelson et à tous ces établissement qui stigmatisent, répriment et sont homophobes contre les homosexuel-le-s et les couples de même sexe!

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top