Suisse Berne

Député UDC victime d’une attaque à la caipirinha

L'élu populiste bernois Thomas Fuchs s'inquiète des manifestations d'hostilité en marge du festival GayWest, dont son groupe Gays dans l'UDC était partenaire.

6 sept. 2016 | par

fuchs-caipi-attack
L'élu UDC a montré sur Facebook sa chemise trempée par les cocktails.

Samedi, en marge du festival GayWest, le député au Grand Conseil bernois Thomas Fuchs s’est dit victime d’une agression sur la place Fédérale. Alors que cet ancien conseiller national, tenait le stand des Gays dans l’UDC, deux jeunes d’une vingtaine d’années, un homme et une femme, ont lancé leur verre de caipirinha (les morceaux de citron vert sont là pour le prouver) sur le dos de l’élu, avant de disparaître dans la foule.

«J’imaginais la tolérance autrement», a déclaré le politicien au quotidien «Der Bund» Son collègue de parti Erich Hess, lui, aurait été aspergé par de la bière. «Qu’est-ce qui ce serait passé si ç’avait été de l’eau bouillante ou de l’acide?» s’interroge Fuchs, qui attribue les attaques à des «gauchistes». L’UDC lui aurait proposé un agent de sécurité, mais le député a décliné: «Je ne donnerai pas [à nos opposants] cette satisfaction». Il s’est contenté d’une vengeance symbolique: il a récupéré les gobelets de ses assaillants, consignés 2 francs pièce… et a versé l’argent au parti.

Premier parti de Suisse, avec près de 30% des voix, l’UDC capitalise sur son hostilité à l’Europe et à l’immigration. Il est partagé sur les droits des personnes LGBT. Plusieurs de ses ténors, ces dernières années, ont exprimé leur rejet de toute avancée dans ce domaine, ainsi que leurs préjugés homophobes. Depuis la création des Gays dans l’UDC, en 2010, ce groupe a lui-même été la cible d’attaques internes. Un politicien valaisan l’avait même comparé à une «tumeur».

Partager sur
Mise à jour 06.09.2016 07:57
2 122 vues

4 commentaires

  1. Par Mimmo:

    Je ne comprend pas comment des gays peuvent se lier à un tel parti politique.
    Je suis pour le PBD car eux au moins ils sont cohérants et humaniste. Un vrai parti du juste milieu.

  2. Par benji:

    Bientôt, on va dénoncer une agression à chaque fois qu’il pleut et que les gens se trouvent mouillés.

  3. Par toinou:

    Ceszt juste inadmissible, on a le droit de ne pas être d’accord mais l’agression ne s’excuse en aucun cas.

    Aprèa, les gays dans l’UDC, ça me fait penser à des groupes de gays chrétiens… Un peu le syndrome de l’enfant qui retourne vers ses harceleurs dans la cour de l’école et essaie de se faire apprécier d’eux.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top