Tendances Sport

La natation synchronisée masculine «trop gay» pour les JO

Selon le chef de la fédération allemande de natation, l'intégration des hommes dans la discipline se heurte aux préjugés des instances sportives internationales.

17 août 2016 | par

synchro

Une fois encore lors de ces JO 2016, ceux qui ont attendu devant leur écran les compétitions de natation synchronisée masculine en auront été pour leurs frais. Eh non, désolé! Les experts masculins des figures aquatiques ne sont pas près de se faire une place dans le calendrier olympique, rappelle Queer.de. Le site LGBT revenait sur une interview du secrétaire général de la Fédération allemande de natation, interrogé par la «Tageszeitung», qui a fait quelques vagues Outre-Rhin.

Selon Jürgen Fornoff, si la natation synchronisée masculine reste boudée par le CIO, c’est qu’elle a un «parfum gay», qui ne pourrait à l’heure actuelle que braquer certaines fédérations étrangères. Jürgen Fornoff explique qu’il est lui-même favorable à l’inclusion de nageurs dans cette discipline. «Cela viendra sans doute en son temps, ajoute-t-il, mais pour l’instant, il n’y a pas de majorité» au sein des instances sportives internationales.

Demande émanant des Gay Games
De fait, lors des JO de 2012, la Fédération des Gay Games avait signé un appel au CIO pour inclure un volet masculin aux épreuves de natation synchronisée, comme c’est le cas dans les Gay Games. Elle attend toujours la réponse des responsables olympiques…

La natation synchronisée, est avec la gymnastique rythmique, la seule discipline des JO réservée aux femmes. Pourtant son histoire débute, à la fin du XIXe siècle en Allemagne, comme un sport masculin. Mais en 1984, quand il fait ses débuts olympiques, seules des femmes sont autorisée à participer. C’est toujours le cas aujourd’hui. L’an dernier, le championnat du monde à Kazan (Russie) a toutefois connu une ouverture à des épreuves de couples mixtes. Le pays hôte, notamment, a refusé d’y participer. Le ministre des sports a critiqué la catégorie… il faut dire que Vitali Mutko est un féroce pourfendeur de la «propagande homosexuelle» chère à Vladimir Poutine.

Partager sur
Mise à jour 19.08.2016 08:20
6 981 vues

3 commentaires

  1. Par mathias poujol-rost (BNSAA/BF1):

    Quitte à citer des disciplines exclusivement féminines au J.O., on pourrait sans doute citer celles encore réservées aux hommes, car je suis convaincu(e) qu’il y en a encore aux JO.

  2. Par Christian:

    Il y a 2 grossières erreurs dans cet article : la nat’ synchro a vu le jour à Montréal et s’est vite répandu en Amérique du Nord, et non en Allemagne ET les Russes ont participé aux duos mixtes de Kazan. Ils ont même eu l’or.

  3. Par benji:

    Pour la même raison que le CIO refuse d’intégrer la natation synchronisée aujourd’hui, elle l’intégrera demain. C’est une question d’image… publicitaire.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top