Monde Turquie

«Justice pour Hande Kader!»

Les meurtres transphobes et homophobes doivent cesser, ont réclamé les manifestants hier dans les rues d'Istanbul après l'assassinat de Hande Kader, icône de la résistance LGBT.

22 août 2016 | par

hande-istanbul
Photo: Twitter @yildiz_tar

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi dans le centre d’Istanbul pour rendre hommage à Hande Kader. La mort de la militante trans de 22 ans, dont le corps a été retrouvé carbonisé la semaine dernière, a provoqué une vague d’émotion nationale et internationale. Lors de la Gay Pride violemment réprimée de juin 2015, Hande était devenue une icône de la lutte LGBT après avoir été filmée bravant les canons à eau de la police antiémeutes.

«Justice pour Hande Kader», «Les meurtres de trans sont politiques» pouvait-on lire sur les banderoles déployées par les manifestants le long de l’avenue Istiklal. La police n’est pas intervenue. Deux députés du HDP (gauche prokurde) et du CHP (centre gauche kémaliste) se sont joints au défilé, de même que des représentantes d’associations de femmes.

Quarante meurtres impunis
Le sort de Hande Kader, travailleuse du sexe, n’est pas unique. Une quarantaine de transsexuelles ont été assassinées en Turquie depuis 2008. Les noms de plusieurs autres victimes ont été lus pendant la manif. Les discours ont aussi rendu hommage aux victimes de l’attentat jihadiste contre un mariage kurde, la veille à Gaziantep, ainsi qu’à Muhammed Wisam Sankari, un réfugié gay syrien retrouvé décapité le 4 août dernier, après des mois de menaces et de violences homophobes.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 24.08.2016 09:04
2 375 vues

Un commentaire

  1. Par kakou:

    Ah les lâches ! Soyez maudits.
    Qui est méprisable, d’une grande bassesse, qui attaque une personne sans défense : Tirer dans le dos est l’acte d’un lâche.
    On pense à toute la communauté LGBT turque qui souffre et on vous embrasse toutes et tous très fort.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top