La «Rainbow Team» olympique dans les starting-blocks

Pas moins de 44 sportifs ouvertement LGBT sont annoncés aux Jeux de Rio de Janeiro. A suivre et à encourager!

18 juillet 2016 | par

jo-rio
Trois des têtes d'affiche LGBT des prochains jeux: Megan Rapinoe (USA), Tom Daley et Nicola Adams (GB).
6 IMAGES

Ils étaient une dizaine à Athènes et Pékin, une vingtaine à Londres. Pour Rio, ils sont au moins 44 athlètes LGBT à faire le voyage des JO, a recensé le site américain OutSports. Cette «Rainbow Team» virtuelle est, sans surprise, essentiellement féminine et issue d’Europe du Nord – Royaume-Uni et Pays-Bas en tête. Seuls trois athlètes viennent d’Afrique ou d’Asie. Trente deux sportives concourront dans des catégories féminines et douze dans des catégories masculines.

Équipes
Comme lors des jeux précédents, les sports d’équipe féminins fournissent le plus important contingent de concurrents ouvertement homosexuels. Le football féminin continue d’être la discipline la plus out, avec des joueuses dans l’équipe australienne (Michelle Heyman), canadienne (Stephanie Labbe, Marie-Eve Nault, Melissa Tancredi), néo-zélandaise (Katie Duncan), suédoise (Lisa Dahlkvist, Nilla Fisher, Hedvig Lindahl, Carolina Seger) et américaine, avec l’attaquante star Megan Rapinoe, médaillée d’or à Londres.

Coéquipières, les hockeyeuses Helen et Kate Richardson-Walsh (GB) se sont mariées.En basket, quatre membres de l’équipe féminine américaine sont sorties du placard. Il s’agit de Seimone Augustus (médaillée d’or aux JO de Londres), Brittney Griner, Elena Delle Donne et Angel McCoughtry. Les équipes féminines de hockey sur gazon sont aussi très arc-en-ciel, avec les jeunes mariées Helen et Kate Richardson-Walsh, ainsi que Susannah Townsend pour le Royaume-Uni, et Carlien Dirkse van den Heuvel et Maartje Paumen pour l’équipe néerlandaise, qui avait décroché l’or à Londres en 2012.

Deux handballeuses sont également sur la «Rainbow team»: la Française Alexandra Lacrabère et l’Américaine Ashley Nee. En rugby, qui fait son entrée aux JO, les Américaines Kelly Griffin et Jillion Potter sont ouvertement lesbiennes. Enfin, en beach volley, on suivra la Brésilienne Larissa França.

Comme à Londres, on attend encore qu’un joueur d’une équipe masculine sorte du placard…

Athlétisme

Le marcheur Tom Bosworth, 26 ans, participera à ses premiers JO.

Le marcheur Tom Bosworth, 26 ans, participera à ses premiers JO.

Peu de gays et lesbiennes sur les terrains d’athlétisme. On notera l’Allemande Nadine Müller en lancer du disque et Tom Bosworth en marche athlétique. A 26 ans, le Britannique a fait son coming-out en octobre dernier. Deux coureuses intersexes ont, par ailleurs, gagné leur ticket pour Rio: la vedette sud-africaine Caster Semenya (médaillée d’argent sur 800m à Londres) et l’Indienne Dutee Chand.

On retiendra son souffle pour l’Allemande Martina Strutz (saut à la perche) et pour la Sud-Africaine Sunette Stella Viljoen (javelot).


Sports aquatiques
Discipline pionnière en matière de coming-out masculins (avec Matthew Mitcham ou Greg Louganis), le plongeon accueillera la star Tom Daley, qui était sorti du placard après sa médaille de bronze à Londres. Sur la planche, on suivra aussi le Brésilien Ian Matos. Toujours dans les bassins, le Finlandais Ari-Pekka Liukkonen tentera sa chance sur 50m et Amini Fonua sur 100m brasse défendra les couleurs des îles Tonga.

Ouvertement bi, la boxeuse Nicola Adams, 33 ans,  a été désignée personnalité LGBT la plus influente de Grande-Bretagne en 2012.

Ouvertement bi, la boxeuse Nicola Adams, 33 ans, a été désignée personnalité LGBT la plus influente de Grande-Bretagne en 2012.

En hippisme, on retrouvera les duos Carl Hester et Spencer Wilton, pour le Royaume-Uni, et le couple Edward Gal et Hans Peter Minderhoud pour les Pays-Bas.

Enfin, d’autres sports ont vu apparaître des sélectionnés gay et lesbiennes: c’est le cas de la gymnastique avec le Néerlandais Jeffrey Wammes; de la boxe, avec la Britannique Nicola Adams, qui défendra sa médaille d’or dans les moins de 51kg; du canoë-kayak avec l’Américaine Ashley Nee et de l’aviron avec le Néo-Zélandais Robbie Manson.

Partager sur
Mise à jour 05.08.2016 16:46
4 421 vues

Sur le même thème

Top