Suisse Pride

Défense de répondre à la provocation intégriste!

Du jamais-vu: les autorités fribourgeoises comptent demander aux participants à la Pride de s'engager par écrit à ne pas réagir au rassemblement anti-gay prévu par la Fraternité Saint-Pie X sur le parcours de la parade.

23 juin 2016 | par

integristes-2013
Une poignée de fidèles de la Fraternité avaient manifesté en 2013 sur le boulevard de Pérolles. Ils sont attendus au même endroit cette année.

Ce samedi, la gay pride romande retrouvera une vieille connaissance: la Fraternité Saint-Pie X. Le mouvement intégriste a obtenu l’autorisation de manifester sur le parcours de la marche des fiertés fribourgeoise. «Vingt à cinquante prêtres» chanteront et prieront en latin, a communiqué le groupe basé à Ecône (VS).

La Fraternité s’est presque toujours manifestée lorsque la Pride était organisée en terres catholiques, le plus souvent avec quelques ecclésiastiques et une poignée de fidèles protégés par des policiers. En 2013 à Fribourg, quelques noms d’oiseaux avaient volé. La parade était toutefois passée sans violences. Aucun incident sérieux n’avait émaillé les précédentes apparitions des intégristes en marge des Pride de Delémont (2012), Lucerne (2005) ou Sion (2001).

Qui provoque qui?
La différence, cette année, c’est que la Préfecture et la police ont exigé des organisateurs de la Pride qu’ils ajoutent un article «interdisant les provocations» – y compris verbales – contre les ultracathos. Et tenez-vous bien: les participants à la Pride seront appelés signer un engagement dans ce sens. Une procédure qui n’a «rien d’anormal», a assuré la Préfecture à l’ATS. Les organisations LGBT ont entrepris de demander des éclaircissements aux autorités. Plusieurs milliers de personnes sont attendues pour la parade.

Quoi qu’en dise la Préfecture, c’est bien une mesure sans précédent que d’obliger des manifestants à ne pas réagir à la présence de la Fraternité. Rappelons que les fidèles de Mgr Lefebvre, sous couvert de la «tradition» catholique, prêchent la pénitence des homosexuels «dépravés» et leur retour au placard, sinon leur envoi en enfer. Deux semaines après le massacre d’Orlando qui a une nouvelle fois mis en lumière l’homophobie d’inspiration religieuse, l’empressement des autorités fribourgeoises à se plier aux demandes d’un tel mouvement a de quoi préoccuper les LGBT suisses.

Partager sur
Mise à jour 24.06.2016 16:57
6 964 vues

9 commentaires

  1. Par Phil86:

    Les organisateurs ont ils signé cet engagement ou pas ? J’espère bien que non !

  2. Par justcomsa:

    Ok, on se donne rendez-vous dans l’éternité, et on verra qui avait raison, d’accord?

    PS: juste un rappel, quand on est en enfer, c’est éternel……alors, vaut mieux pas prendre le risque de rater son éternité, vous pensez pas?
    un vieux copain à moi a compris ça un jour. ça s’appelle: le PARI de Blaise Pascal, vous connaissez?
    Si j’étais vous, si j’étais eux, je préfèrerais souffrir un peu sur terre et être heureux éternellement, que d’être heureux (soi-disant!!!) sur terre et malheureux éternellement!
    à bon entendeur, salut!

  3. Par Nadia Nayak:

    Quelle tristesse, savent-ils seulement ce que bisou ou amour veulent dire, ces pauvres hommes complètement refoulés ? Ils n’ont pas dû en recevoir beaucoup dans l’éducation de leur famille. N’est-il pas possible au Pape de les ouvrir à un peu plus de tolérance et d’acceptation de l’autre ?
    A cet égard, l’Eglise catholique est plus que “timide” et en particulier à Fribourg.

  4. Par Lingotdor:

    Bienvenue au Moyen âge ! Cette congrégation ( en un seul mot) est elle aussi virulente quand il s’agit de dénoncer les actes pédophiles des pieux prêtres catholiques?

  5. Par HibouGrandDuc:

    Espérons au moins que la tuerie d’Orlando ne va pas leur donner des idées à ceux-là !

  6. Par benji:

    Des sous-citoyens, voilà comment ils nous considèrent. Notre humanité dérange les intégristes. Leur répondre mais sur un autre terrain que celui qu’ils ont choisi. Des visages, de l’amour, des enfants.

  7. Par superstronzo:

    Si on les traite de refoulés, on va au tribunal c’est ça? Pourtant, ce n’est que la triste vérité, votre honneur!

  8. Par micky:

    C’est une honte. Mais c’est bien maintenant on sait que les autorités fribourgeoises sont ouvertement homophobes !

  9. Par pa-yverdon:

    On n’est pas obliger de dire quoi que ce soit…
    Il suffit de distribuer de l’amour du prochain en allant leur faire des bisous….

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top