Chroniques Hommage

Salut François!

François Thierry, disparu brusquement mercredi, était un compagnon de route de l'association 360. Il laisse un grand vide.

30 mai 2016 | par

francois-thierry
Photo: Wollodja Jentsch.
11 IMAGES

Nous avons perdu un ami et grand frère. François Thierry nous a quittés subitement, mercredi, à quelques jours de son 63e anniversaire. Fribourgeois d’origine, il s’était établi à Genève où il avait rejoint l’aventure de 360 dès ses débuts. François était un des fondateurs du groupe des anciens de l’association, les Tamalous. Pendant près de 15 ans, il l’a animé avec brio et dévouement, prenant des nouvelles des uns et des autres, organisant sorties et rencontres qu’il imprimait de sa gouaille et de son humour à froid inimitables.

Râleur épris de justice, François («la Grise», pour ses amis) a embrassé tous les combats actuels des LGBTIQ et au-delà, dénonçant le racisme, le sexisme et la haine. Généreux dans ses luttes et ses convictions, il l’était aussi dans ses attentions de tous les jours: café de luxe, cigarettes ou casse-croûte. Et c’est sans compter qu’il donnait de son temps, à travers d’innombrables coups de main pour l’expédition du magazine, pour la préparation des soirées et pour toutes les manifestations de l’association.

_SCN0042

François, tu nous as gâtés. Tu jouais toutes les semaines au loto et faisais des plans sur la comète pour aider 360 le jour où tu gagnerais. Tu n’a pas gagné, mais ton association a reçu de ta part bien plus que de l’argent: de la force.

» Une cérémonie d’hommage aura lieu ce mardi 31 mai, à 11h15 au Centre funéraire de Saint-Georges, Genève

Partager sur
Mise à jour 31.05.2016 11:40
4 558 vues

2 commentaires

  1. Par Groupoe Seniors de VG:

    A l’heure de ton envol – toi qui a tant donné pour les autres et le monde associatif – nous sommes en pensée avec tous•toutes tes ami•e•s qui ont bénéficié de ton soutien, de ton écoute et de ton engagement pour une société plus fraternelle, plus ouverte et moins stigmatisante.
    Belle fut ton amitié et ton généreux dévouement. Nous nous souviendront de ton énergie, de ton grand cœur. L’un de nos regrets restera de ne plus t’entendre baboler .

    Emu•e•s et en communion ce mardi matin : le Groupe Senior de VG- Lausanne

    Baboler : Glossaire le “parler genevois” d’autrefois

  2. Par niala Elivrem:

    Merci à toi Roland pour ce bel hommage rendu à François “la grise” KISSSSS A DEMAIN.Alain,Otto

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top