Gaymap News Lausanne

Une tuerie peut en cacher une autre!

Après 10 ans de fête, de paillettes et de bières sous les semelles, la soirée queer lausannoise Kill Your Idols passe le flambeau. Pour le faire avec panache, ce n'est pas une, mais trois soirées qui auront lieu au Romandie.

15 avril 2016 | par

kill-your-idols-derniere
De gauche à droite: Mz Sunday Luv (samedi), Jay Boogie (vendredi) et Jeanne Added (dimanche).

Tout commence ce vendredi 15 avril. «Nous sommes extrêmement excitées de faire venir de New York, exprès pour la Kill, Jay Boogie! Nouvelle perle du queer hip hop, Jay est l’enfant spirituel de Liberace et Laureen Hill, sa voix est envoûtante, son flow hypnotique… Et il est si beau! Vu qu’on se liquéfie devant ses vidéos, on risque bien de s’embraser en live…» commente Pauline Martinet organisatrice de l’événement.

Egalement ce soir-là, en mode DJ: Born N Bread! Venues de Londres exprès pour vous, la formation féminine va vous faire décoller! Repérées par le site The Fader, ce collectif de DJ n’arrête pas de monter. Elles vous balanceront le meilleur du r’n’b et du hip hop, avec leur black brit touch.

En ce qui concerne ce samedi anniversaire, on retrouve ceux qu’on a tant aimés. Mz Sunday Luv a fait suer un nombre incalculable de culottes au temps de la préhistoire des Kill. Elle est de retour pour en mettre une deuxième couche qui s’avère déjà ruisselante. On ne sait pas si c’est sa gestuelle, sa bouche ou sa voix, mais quand elle chante en grec accompagnée de sa guitare dégoulinante, elle ferait de l’effet à un candélabre.

Après le concert, vous n’aurez pas le temps de reprendre vos esprits que vous serez frappés de plein fouet par l’irrévérence de La Kidnapping. Ce collectif qui a un don unique pour balancer les meilleurs sons, et foutre le plus intégral boxon. On s’en souvient, on est encore secoués. Et vu que c’est pour la dernière Kill, ils ne vont pas s’économiser…

Sans compromis
La soirée de dimanche sera un passage de flambeau… Oui, la Kill meurt, mais les Nuits affranchies naissent…. Autre concept, autres artistes, mais toujours une fenêtre sur le monde queer, alternatif ou féministe. «Après Georgia en mars, c’est Jeanne Added que nous sommes fières d’accueillir» commente Pauline Martinet. Jeanne est une musicienne et chanteuse hors-compèt’ qui ne fait pas de compromis, qui propose une musique sombre et pourtant glorieuse dont on devient immédiatement addict…

La magnifique sera précédée par le concert de Sandor, révélation suisse qui monte, qui vous emmènera dans son univers nocturne et électrique. Les murs du Romandie s’en souviendront longtemps.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 15.04.2016 08:58
2 398 vues

Sur le même thème

Top