Gaymap News Genève

Immersion dans l’image

Rendez-vous international du VJing, le Mapping Festival lance à Genève sa 12e édition. Attention les yeux!

27 avril 2016 | par

mapping
Photo Stéphanie Pilet / Mapping Festival

Faut-il encore présenter le Mapping Festival? Cet événement, l’un des principaux en Europe, fait de Genève la capitale des arts numériques et du VJing l’espace de deux semaines. La prochaine édition se tiendra du 28 avril au 8 mai. Autant dire que le programme est généreux et promet de nous en mettre plein les yeux.

C’est la notion d’immersion du public qui a été retenue pour être la colonne vertébrale de la traditionnelle installation au bâtiment d’art contemporain. Parmi les artistes participants au projet on notera la présence de Martin Messier. Explorant le rapport entre le son et la matière, inerte ou vivante, le Canadien se spécialise dans la mise en scène d’œuvres sonores. Il donne la parole à des objets du quotidien, des machines inventées et des corps en mouvement. On notera également une série de performances qui s’égrèneront entre le Spoutnik et l’Alhambra, lieu qui s’ajoute cette année aux salles qui accueillent historiquement le festival.

L’Alhambra sera d’ailleurs le théâtre de la performance audiovisuelle de Kode9. Steve Goodman de son vrai nom est l’une des figures les plus importantes de la scène bass anglaise. Il proposera un show en première suisse inspiré de son dernier album. Autre événement en général très attendu du Mapping Festival: l’installation dans la cour du Musée d’art et d’histoire. Elle s’offrira à nos yeux durant toute la durée des festivités. Cette année c’est à Romain Tardy du collectif antiVJ que nous devons le projet retenu.

Ballons encodés
Toujours au chapitre des événements à ne pas manquer, il y a également la performance de l’artiste suisse David Colombini les 28 et 29 avril au BAC et au MAH. Ce dernier propose d’envoyer des ballons numériquement encodés dans les airs. Un moment qui nous permettra de prendre un peu d’altitude dans cette programmation foisonnante. Et puis, bien sûr, le clubbing n’est pas en reste pour cette 12e édition du Mapping Festival du côté du Zoo de l’Usine les 5,6 et 7 mai avec en vrac: Shackleton, Call Super, Deadbeat, Rrose, Rabih Beaini ou encore ORPHX. Car après tout, personne ne nous a dit de rester sages comme des images!

» Toutes les infos sont à retrouver sur 2016.mappingfestival.com

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 27.04.2016 08:12
1 481 vues

Sur le même thème

Top