Chroniques Santé

Info ou intox? Le quiz santé de l’année écoulée

Parmi la multitude d’informations qui nous parviennent chaque jour, dur de démêler le vrai du faux, surtout lorsque l'actualité traite du VIH/sida et des IST. Saurez-vous repérer les deux inventions parmi ces cinq affirmations?

1er février 2016 | par

condoms-couleurs

AFFIRMATION 1
Des préservatifs qui changent de couleur au contact d’une IST. Trois étudiants anglais ont développé un préservatif qui devient fluorescent et change de couleur en présence de certaines IST. Le préservatif virera ainsi au bleu pour la syphilis, au vert pour la chlamydia, au jaune pour l’herpès et au violet pour le papillomavirus. Des sociétés s’intéressent déjà à la commercialisation de cette capote du futur qui pourrait bientôt être brevetée.

AFFIRMATION 2
Les évêques suisses lanceront leur premier congrès annuel en 2016 sur le thème de la sexualité. C’est au bord du lac de Constance que se tiendra le prochain Synode de la Conférence des évêques suisses, le 17 mai prochain, qui coïncidera avec la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie. L’occasion pour l’organe catholique de se positionner en faveur d’une évolution vis-à-vis des questions de sexualité. Une source anonyme, membre de la délégation, s’est confiée au Nouvelliste en juillet dernier : « Nous allons surprendre par notre changement de ton et balayer certaines idées du passé. Habemus condom, ce sera notre prochain slogan », a-t-il ajouté en riant.

AFFIRMATION 3
Un magazine a été imprimé avec le sang de personnes séropositives. Une agence suisse a conçu une campagne imprimée avec de l’encre à base de sang de personnes séropositives. L’objectif ? Sensibiliser les lecteurs. Sollicitée par le magazine autrichien Vangardist, l’agence de publicité Saatchi & Saatchi Switzerland a choisi une approche très concrète pour attirer l’attention sur la progression du VIH/sida. Ce numéro spécial a été mis en vente principalement en Suisse, Allemagne et Autriche au printemps dernier.

AFFIRMATION 4
On pourra peut-être bientôt détecter le VIH avec son téléphone portable. Diagnostiquer le VIH avec son smartphone : voilà le défi qu’une équipe de chercheurs de trois campus s’est lancé, dont Alexis Vallée-Bélisle, de l’Université de Montréal. Ils ont mis sur pied une nanomachine simple et efficace qui peut émettre sur-le-champ un diagnostic de VIH ou d’autres maladies auto-immunes et infectieuses. On ne sait pas encore si l’application sera compatible avec tous les systèmes d’exploitation mobile, IOS, Android et/ou autre.

AFFIRMATION 5
Guillaume Tell est le premier Suisse recensé ayant fait son coming-out. Des chercheurs de de l’Université d’Interlaken, le Prof. Hans-Peter Rüfli et Verena L. Mattenwitzer, s’apprêtent à publier un ouvrage détaillé sur les mémoires du célèbre arbalétrier. Point d’orgue de leurs recherches, la découverte de parchemins écrits de la main de Guillaume Tell et datés de 1306 qui attestent de son coming-out: «Ja, ich mag junge Männer». C’est cette phrase-choc qui a également été retenue pour le nom de leur ouvrage, qui sera disponible en mai 2016 dans nos librairies et s’apprête déjà à faire polémique.

Solutions : 1: C’est vrai! 2: C’est faux ! Mais peut-être un jour ? 3: C’est vrai! 4 : Eh oui c’est peut-être bientôt vrai! 5: C’est faux, mais qui sait?

Partager sur
Mise à jour 14.03.2016 09:22
936 vues

Sur le même thème

Top