Grindr en panne, c’est l’apocalypse version gay

Le blackout de ces dernières heures sur l'application de drague gay a donné lieu à une avalanche de commentaires ironiques sur Twitter. Petit florilège...

31 janvier 2016 | par

grindr-down

L’Amérique a réchappé à «Snowzilla», une tempête de neige d’une intensité historique, le week-end passé. Ces dernières heures, un nouveau cataclysme a frappé le pays (et le monde, par la même occasion): Grindr était dans les choux.

Le site aux millions de photos de torse sans tête et de profils vides affichait un bref message attribuant l’interruption à une panne de serveur.

Orphelins de leur joujou préféré, les internautes gay américains se sont largement tournés sur Twitter pour commenter «Grindrzilla» ou «Gaypocalypse» et pour se moquer de leur propre addiction à l’application. Quelques uns des tweets les plus drôles ont été compilés par le bloggeur David Quinn sur Chicago Now:

Il y a d’abord les prophètes de l’apocalypse…

«Grindr est down, je répète Grindr est down le sexe c’est fini ça n’existe plus»

«HÉTÉROS ATTENTION
Grindr est en panne, gardez votre calme si vous voyez des gays affolés courir dans la rue»

Les inconsolables…

«Comment je vais faire, pour être ignoré par des gars même pas bien foutus maintenant?»

Certains tentent d’autres expériences quelque peu téméraires…

«Je viens de matcher avec une escalope panée prénommée Alexandra sur Tinder. Voilà ce qui arrive aux gays quand Twitter est en panne.»

D’autres s’efforcent de voir le bon côté des choses…

«Grindr en panne… on signale un spectaculaire pic de productivité à travers le monde»

Enfin, il y a les malins qui ne s’avouent pas vaincus:

«@JMPoff *envoie un pic de lui nu par pigeon voyageur*»

La panne a frappé l’Europe dans la nuit, obligeant des milliers de mecs de ce côté-ci de l’Atlantique aussi à renoncer à leur app favorite.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 03.02.2016 10:10
16 590 vues

Sur le même thème

Top