Le Tuntenball victime de son succès

L'incroyable bal travesti trash du Hirscheneck n'est pas au rendez-vous ce noël. L'ambiance s'était gâtée lors des dernières éditions.

16 déc. 2015 | par

tuntenball-92
Sur la scène du Tuntenball de 1992 (voir vidéo ci-dessous)

Les véritables soirées culte ne sont pas nombreuses sur la scène gay helvétique. Le Tuntenball, le «Bal des tantes», célébré depuis 25 ans tous les 25 décembre à Bâle, était pourtant de celles-là. «Etait», car cet événement strictement réservé aux cross-dressers de tout poil n’est pas à l’affiche en cette fin d’année 2015. Point de défilé de drag kings et queens, de femmes à barbe et de rugbymen montés sur talons ce noël…

Le café-concert Hirscheneck, institution alternative bâloise qui organise la fête, a décidé de jeter l’éponge. Il faut dire que le Tuntenball rassemblait, ces dernières années, bien trop de monde. Jusqu’à un millier de personnes, impossible à contenir dans le petit établissement. Mais ce n’est pas la raison principale. «Bien que les gens venaient costumés, il y en avaient de plus en plus qui manifestaient du mépris vis à vis des gays et lesbiennes», souffle un membre du collectif Hirscheneck au «TagesWoche».

«Grande perte»
«Le bal est une fête traditionnelle très appréciée de la scène gay bâloise, réagit Johannes Sieber, du site GayBasel. Le fait qu’il ne se tienne pas cette année est une grande perte.» Dépassé par son succès, l’événement libérateur s’est transformé en banale fiesta de fin d’année, regrette la «Basler Zeitung», qui espère toutefois que ce ne soit que party remise.

Partager sur
Thèmes
Mise à jour 16.12.2015 10:28
8 200 vues

Sur le même thème

Top