Tendances Italie

Pas de clope, pas de chien, pas d’homos

Un site italien de recherche de colocataires a provoqué un tollé en proposant une option «non gay-friendly» aux logeurs allergiques aux homosexuels.

5 nov. 2015 | par

flatme

Pas facile, de trouver la personne parfaite pour partager un appartement. En Italie, la start-up FlatMe a récemment été lancée pour rapprocher locataires et candidats à la location. Mais certains utilisateurs du site ont eu un choc en parcourant les offres de logements. A côté des traditionnels «fumeurs/non-fumeurs» ou «pas d’animaux domestiques», certains profils étaient frappées d’un curieux symbole: un cercle où s’inscrit un «gay-friendly» barré.

Ce bouton, qui indique aux internautes lesbiennes et gay qu’ils ne sont pas vraiment les bienvenus a déclenché une levée de bouclier sur les réseaux sociaux, au début de la semaine. «Félicitations FlateMe, il nous manquait encore ce type de discrimination!», ironise un utilisateur de Twitter; une «honte», résume un autre. La polémique sur l’option «homophobe» a été relevée par plusieurs médias, dont «Il Messagero».

Service rendu à la communauté
De son QG d’Emilie-Romagne, FlatMe a tenté de justifier son option «non gay-friendly». Daniele Tigli, un des développeurs, a posté une vidéo où il se présente en tant que gay et défend l’option comme un service rendu à la communauté LGBT, puisqu’elle signale «aux futurs colocataires des personnes avec un certain type de fermeture mentale». Seulement 20 profils sur les 650 inscrits de la plateforme en avait fait usage.

Mais cette explication n’a apparemment pas suffi à éteindre la controverse. Finalement, FlatMe a annoncé hier qu’il avait supprimé l’option «non gay-friendly» et en avait profité pour purger le site de toutes les annonces à caractère homophobe. «Les start-ups doivent cohabiter avec l’erreur», a tweeté FlatMe, qui a promis de s’engager contre l’homophobie.

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 06.11.2015 09:17
4 036 vues

3 commentaires

  1. Par flo:

    Bientôt ils vont trouver une pancarte INTERDIT AUX CONS……. et la personne ne viendra……

  2. Par jetlagay:

    je ne vous pas ce qui peux choquer, après tout si un homo cherche un colocataire non fumeur et homo également c’est pour des questions d’affinités non ? Il en va de même pour les hétéros.

  3. Par jetlagay:

    La cigarette est autorisé contrairement a l’énoncer de cette article … Maintenant qu’une personne ne souhaitent pas avoir a colocataire homosexuel ne me choque pas puisqu’on choisi son coloc cela des critères d’affinité …. Les homos font la même chose et les musulmans aussi … Rien de dramatique !

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top