Sexualités Catalogne

Un bordel version gay à la frontière française

Dans le nord de la Catalogne, paradis de la prostitution, un club échangiste se reconvertit en boîte gay, à mi-chemin entre le bar hot et le lupanar.

6 oct. 2015 | par

diamant
Le Diamant proposera des sex shows sur scène. Image Capture TV3

Pas facile de se faire une place sur le marché disputé de la prostitution, de l’autre côté des Pyrénées. Depuis le début de la crise, les bordels géants avec des dizaines de travailleuses du sexe prolifèrent dans la région de La Jonquera, essentiellement grâce à la clientèle française. Pour les plus petits établissements, il faut se réinventer ou disparaître, note «El Periódico». C’est ainsi que El Diamant, ex-club échangiste de Santa Llogaia (environs de Figueres), a décidé de rouvrir en tant que bordel gay. L’inauguration est prévue ce jeudi.

C’est le premier établissement du genre dans la région, souligne Jordi Sabater, son propriétaire, qui a fait sa petite étude de marché. L’intérieur du club n’a pas changé, sinon pour l’installation d’une backroom, traditionnelle dans les bars gay espagnols, et de quelques glory holes. Des chambres restent disponibles à l’étage. «Mais nous n’entrons pas dans le commerce de la prostitution. Le club ne fera que louer les chambres aux clients. Nous restons en marge des accords économiques qu’ils concluent», souligne un responsable. C’est la version à laquelle se tiennent toutes les maisons de prostitution du secteur.

El Diamant devrait néanmoins accueillir des prostitués masculins qui exercent dans la région. Certains des performers qui se produiront seront ouverts à une passe, comme l’Américain Buster Sly, disponible pour 250 euros de l’heure.

Partager sur
Mise à jour 08.10.2015 09:29
15 499 vues

Sur le même thème

Top