Sexualités Virilité

Se priver de branlette… et devenir un surhomme!

La communauté virtuelle NoFap vante l'abstinence de masturbation comme une méthode miracle pour développer ses «superpouvoirs»: une idée vieille comme le monde resservie par des petits malins.

3 février 2015 | par

masturbation-nofap-surhomme

«Get a new grip on life» (Reprends ta vie en main): c’est le slogan bien vu d’une étrange communauté virtuelle qui fait son petit bonhomme de chemin sur la Toile depuis quelques années. NoFap met au défi les jeunes mâles de s’abstenir de fapping (onomatopée anglaise qui désigne la branlette) pendant des périodes prolongées. La méthode recommande ainsi de se tenir à distance de toute pornographie et autre stimulation érotique artificielle.

Hard drive
Le but des fapstronautes est d’augmenter à terme leur puissance et sexuelle, d’améliorer leurs relations sociales et d’optimiser leurs performances dans tous les domaines. Bref, de décrocher des «superpouvoirs». Ce terme est d’ailleurs inscrit en toutes lettres sur NoFap.com, dont le site gay Queerty se demande s’il n’est pas totalement loufoque. En tout cas, la méthode est prise très au sérieux par une foule de jeunes hommes, hétéros comme homos. Les fapstronautes se recrutent plutôt dans les milieux geeks, à en juger par les clins d’œil hi-tech distillés sur NoFap.com: «Restaurez les paramètres par défaut de votre cerveau!», «Augmentez votre hard drive!»

En fait, la mode est née en 2011 sur Reddit avec un fil intitulé: «Quand un homme ne se masturbe pas pendant sept jours, son niveau de testostérone augmente de 45,7%». Un succès immédiat, relève Queerty.com. Les témoignages s’accumulent: «Je suis devenu un aimant à filles!» écrit un anti-branlette, «J’ai acquis une confiance en moi dingue. Maintenant je me fous de ce que les autres pensent de moi», raconte un autre.

Sperme = énergie
Somme toute, NoFap semble une réactualisation d’une idée vieille comme Hérode: verser sa semance en vain est un horrible péché. De la Bible (Genèse 38:9) aux médecins hygiénistes du XVIIIe siècle (dont la gloire vaudoise Samuel-Auguste Tissot), on se tue à vous le dire: sortez la main de votre slip ou périssez dans d’atroces souffrances. Les fapstronautes regardent davantage vers les athlètes de la Grèce antique, qui s’imaginaient qu’en giclant tous azimuts, ils se privaient d’une précieuse source d’énergie. Mais sans doute les idéaux religieux de pureté et de chasteté ne sont-ils pas loin.

En tout cas, s’il y a un ex-branleur qui a tout compris, c’est Alexander Rhodes. Cet Américain s’est improvisé gourou de NoFap, dont il a déposé la marque et le logo (une fusée qui décolle). Son site dispose à présent d’une (modeste, pour l’instant) boutique qui propose autocollants, t-shirts et bracelets. Comme quoi, l’abstinence de masturbation donne aussi le sens des affaires.

Partager sur
Mise à jour 05.02.2015 10:12
44 657 vues

4 commentaires

  1. Par Bob:

    Et surtout… Le porno, c’est une industrie, c’est des milliards d’euros, ce sont des vies gachées, …
    Alors, oui, il y a des acteurs/trices qui aiment ça, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.

  2. Par Bob:

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec ce que vous dites… Ok, peut être que ce site web en fait un peu trop, ok, dans le passé, on a été un peu extrémistes sur la branlette…
    Ceci dit, est-ce que le problème est vraiment la branlette. Non, c’est surtout que:
    – Certains mecs passent 2/3 heures a se branler par jour –> ils se privent en partie de vie sociale et deviennent des ETs
    – Le regard des hommes changent a cause de la pornographie ultra présente partout. Celle-ci donne une vision de l’amour qui est faussée, et aussi irrespectueuse des femmes.

    Au final, le problème, ce n’est pas de se branler, c’est de devenir addict a la branlette, qui, comme beaucoup de chose, peut devenir une drogue. Et un drogué, c’est une personne en difficulté…

  3. Par Trio:

    Exactement Gilbert, il paraît qu’éjaculer moins de 21 fois par mois augmenterait le cancer de la prostate!

  4. Par Gilbert Émond:

    Vous pouvez penser à espacer vos masturbations, mais les arrêter sans avoir de sexe… Youppie les cancers de la prostate!!!

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top