Chroniques eat-it

QUEEN OF THE STONE AGE

Le principe de la recette QUEEN OF THE STONE AGE proposée par Benoit Tschachtli promet de transformer l’heure du dîner en un atelier primitif que n’envierait pas «La famille Pierrafeu» !.

11 février 2015 | par

queen of the stone age
©Phe Phantoms

Notre hôte de ce mois-ci est en effet une sorte de «cuisinier/performer» qui aime à surprendre dès que l’occasion se présente, avec l’aide de sa femme Nelly en mode co-pilote. Ils dirigent actuellement le restaurant «Nuithonie» (attenant au Théâtre de Fribourg) et il leur arrive aussi parfois d’épater la galerie,gustativement parlant, comme lors de la dernière party au centre d’art «Fri-Art». La recette ci-jointe allie l’effet de surprise d’un moule en terre à une cuisson étuvée qui confit les ingrédients choisis à la perfection. L’heure du dîner approche: Tous à votre pâte à modeler et à vos marteaux!

Ingrédients

  • Herbes aromatiques
  • Sel et poivre, selon goût
  • Eventuellement un filet d’huile d’olive, selon les légumes choisis
  • Quelques légumes convenant très bien à cet exercice de style: champignons, tomates, fenouil, poivrons ou piments frais, okras, oignons rouges entiers avec la pelure, gousses d’ail entières
  • Certains fruits peuvent aussi se prêter au jeu: pommes, coings, bananes plantain, baies
  • 300 grammes de terre à cuire pour poterie, pour chaque légume (à calculer selon la quantité totale d’unités. Ce matériel se trouve facilement dans tous les rayons bricolage)
  • Un rouleau à pâtisserie et un peu de farine

Making-of

Faire une abaisse de terre à poterie avec le rouleau à pâtisserie, après avoir saupoudré la table et la pâte avec un peu de farine.

Mettre les légumes lavés ou épluchés, entiers ou en morceaux, en panachés ou en solo sur un lit d’herbes aromatiques selon goût.

Saler, poivrer et refermer comme une calzone, en modelant la forme de son choix.

Cuire une heure au four à 180 degrés, sur une plaque à gâteau.

Servir accompagné d’un stilet ou d’un marteau afin que chaque
convive puisse s’en donner à cœur joie.

Il n’y a plus qu’à casser… la croûte!

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 26.12.2015 10:50
354 vues

Sur le même thème

Top