Chroniques Eat-It

In vino veritas

Et là, c'est le drame. Vous avez une bonne bouteille pour accompagner le repas, quand soudain vous réalisez que vous n'avez pas de tire-bouchon. Keep calm, voici quelques astuces pour profiter du nectar.

10 février 2015 | par

In vino veritas

Quoi de plus terrifiant que de se retrouver à un repas de rêve, en délicieuse compagnie, entourés de mets divins gracieusement disposés à la ronde, avec un sublime grand cru à portée de main… et aucun moyen d’ouvrir ladite bouteille ? Autant dire qu’il y aurait de quoi gâcher un bien précieux moment en un clin d’œil! C’est pourtant le genre de malheur qui n’arriverait certainement pas à un certain Mac Gyver, et pour cause, car les solutions adéquates sont plus farfelues les unes que les autres mais fonctionnent cependant à merveille. Et comme très souvent, c’est Internet qui a une fois de plus réponse à tout, en proposant un florilège de «recettes» plus fascinantes les unes que les autres pour nous sauver la mise et ne plus jamais avoir à se retrouver dans une situation aussi navrante. Ce ne sera donc pas la confection des sandwiches pour le pique-nique qui nous intéressera, mais plutôt les divers moyens alternatifs à disposition pour ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon. In Vino Veritas… et que la fête commence simplement déjà durant l’ouverture de la bouteille!

Ingrédients

  • Une bouteille de vin de qualité supérieure, de type Grand Cru
  • Une couverture
  • Une chaussure résistante
  • Un annuaire
  • Une pince, un tournevis et une longue vis

Méthodes

  1. D’après la popularité des réponses fournies sur la Toile, il sem- blerait que la méthode la plus reconnue pour ouvrir une bou- teille de vin sans tire-bouchon consiste à utiliser une chaussure (pour protéger le bas de la bouteille des chocs à venir) puis de taper très régulièrement sur un mur, un arbre ou un annuaire jusqu’à ce que le bouchon se fasse expulser, petit à petit, par la pression du liquide heurtant le bouchon. Dans la même idée, il est aussi possible d’utiliser une couverture ou tout autre objet «de protection» pour gainer le bas de la bouteille durant cette action relativement punk.
  2. Vient ensuite une option d’origine polonaise qui nécessite tout de même de s’équiper un peu à l’avance, mais dont le résultat s’avère être diablement plus efficace que certains tire-bouchons de seconde zone: il s’agit simplement de visser une longue vis dans le bouchon, puis d’extirper le bouchon avec une pince en agrippant la tête de la vis. Simple et efficace.
  3. S’ensuit également une longue liste de bêtisiers en tout genre, fortement éthylisés, comme on peut facilement l’imaginer au vu du sujet…

Après le sabrage de champagne, voici à présent l’ouverture alternative de bouteilles de vin, et donc de quoi encore bien s’amuser. Prost!

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 26.12.2015 10:50
369 vues

Sur le même thème

Top