Suisse Veillée

Une marche aux bougies à Berne pour commémorer Leelah Alcorn

Des dizaines de personnes se sont réunies dans la capitale pour rendre hommage à la jeune trans qui s'est donnée la mort, et sensibiliser le public à la transphobie.

4 janvier 2015 | par

LeelahAlcorn2
DR

Pour honorer la mémoire de Leelah Alcorn, jeune trans de 17 ans qui s’est donnée la mort fin décembre, des dizaines de personnes se sont données rendez-vous à Berne ce samedi 3 janvier pour une marche aux bougies. Sous l’impulsion des Jeunesses Socialistes de Berne, ils ont marché depuis la gare jusqu’à la Weisenhaus Platz, en distribuant des flyers pour sensibiliser la population sur la transphobie.

Belle solidarité

«Ma mort doit avoir un sens», écrivait Leelah sur son blog avant de se suicider. Les organisateurs de la manifestation ont gardé ces écrits sur les tracts, une manière de préserver le dernier message de la jeune trans. Une trentaine de personnes ont défilé dans les rues, bougies à la main, pour sensibiliser sur les discriminations faites aux trans et aussi pour faire acte de solidarité: «Nous apprécions cet élan de solidarité, d’autant qu’il n’y avait pas de transsexuels parmi les participants», écrit l’organisation Transgender Network Switzerland (TGNS) sur sa page Facebook.

Le président de TGNS, Henry Hohmann, s’inquiète du sort de cette minorité: «En Suisse, les jeunes trans subissent une énorme pression.» Une discrimnation qui peut conduire à la dépression, voire pire. L’histoire de Leelah Alcorn a soulevé une vague d’émotions sur internet et les réseaux sociaux. A constater, son suicide a eu un écho, certes malheureux, mais ce fait divers a pris une ampleur touchante pour pouvoir aborder la question souvent minimisée du transgendérisme.

Partager sur
Mise à jour 06.01.2015 13:08
2 138 vues

Sur le même thème

Top