Suisse Détresse

Les jeunes queers toujours plus exposés aux risques de suicide

Une récente étude publiée par l'Université de Zürich a sondé les ados helvétiques sur les pensées noires. Le résultat est alarmant.

14 janvier 2015 | par

jeune_suicide
(Flickr: Florian Dré CC BY-NC-SA 2.0)

Cinq fois plus susceptibles de commettre une tentative de suicide que les hétérosexuels. C’est le résultat alarmant d’un sondage mené par l’Université de Zürich conjointement avec l’association Dialogai. Les jeunes homosexuels ou bisexuels sont plus traversés par des idées noires que leurs camarades hétérosexuels.

De mal en pis

Constat sombre, qui confirme une première tendance évoquée en 2012. 5800 adolescents hommes ont été interrogés pour cerner les problèmes liés à leur coming-out et à leur homosexualité. En plus d’un risque plus élevé de dépression, c’est la sortie du placard qui reste le plus fréquemment l’origine des tentatives de suicide.

D’où l’importance des campagnes de prévention et d’aides dans le domaine de la jeunesse et les écoles. Une plateforme internet alémanique, DU BIST DU, propose un service de soutien, ou encore la ligne téléphonique 147 de Pro Juventute. Le coming-out représente un moment de stress intense pour les jeunes, qui le font pour la plupart entre 14 et 17 ans. Peur du rejet familial ou encore crainte de ne pas être accompagné dans cette démarche par un enseignant. D’où un besoin accru de former les professionnels de la jeunesse, et briser les préjugés et les craintes chez les hétérosexuels.

(via Queer.ch)

Partager sur
Mise à jour 16.01.2015 10:28
3 808 vues

Un commentaire

  1. Par François:

    Et comme de plus, notre pays s’entête à ne pas se doter d’une loi contre l’homophobie, et accepte sans sourciller les propos discriminants de certains partis, j’ai bien peur que le suicide des personnes lgbt deviendra un sujet de moquerie. Ce qui me choque, c’est qu’au nom de la libertité d’expression, on puisse dénigrer autrui !
    L

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top