Suisse Bâle

La BLT renonce à censurer les baisers gay

Après avoir provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, la compagnie de transports publics bâloise affichera l'intégralité de la campagne du groupe de jeunes LGBT Anyway.

30 janvier 2015 | par

anyway1x

Marche arrière toute! La BLT, la compagnie de transports publics de Bâle-Campagne, permettra l’affichage de tous les visuels du groupe de jeunes LGBT Anyway. Y compris ceux avec des couples de même sexe qui s’embrassent. Le directeur avait, dans un premier temps, exclu ces photos sous prétexte qu’elles étaient susceptibles de «perturber une partie des passagers». Hier jeudi, Andreas Büttiker a admis avoir «mal calculé» la réaction qu’il allait susciter. «Nous avions réfléchi à qui nous allions le moins heurter: les partisans ou les opposants des affiches.» A Bâle-Ville, la campagne était passée comme une lettre à la poste auprès de la compagnie BVB.

«mauvaise blague»
Outre un shitstorm sur les réseaux sociaux, la décision de la BLT avait atterré des politiques, comme Daniel Stolz, conseiller national PLR ouvertement gay, qui l’avait qualifiée de «mauvaise blague». A moitié satisfait, Pink Cross maintient son kiss-in prévu dans un tram BLT le 4 février. Pour le porte-parole de l’association gay nationale, Mehdi Kuenzle, interrogé par la RTS, l’affaire «nous dit que les minorités sont constamment obligées de se défendre pour avoir accès aux même droits que les autres… Il faut qu’on sorte, qu’on se batte, qu’on fasse du bruit.»

Partager sur
Mise à jour 30.01.2015 09:07
3 219 vues

Un commentaire

  1. Par HibouGrandDuc:

    Toutes ces histoires pour des images de couples qui s’embrassent. La BLT aurait meilleur temps de se préoccuper des problèmes de sécurité dans les transports.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top