Monde Allemagne

Coming-out de Thomas Hitzlsperger: «Respekt!» unanime

La démarche de l'international allemand, même fraîchement retraité, est saluée comme un nouveau pas vers un football ouvert à la diversité.

9 janvier 2014 | par

Il n’y a pas si longtemps, on traitait de doux rêveurs ceux qui appelaient les footballeurs professionnels gay à sortir du placard. Hier, de façon totalement inattendue, l’ancien international Thomas Hitzlsperger a prouvé qu’ils existaient bel et bien. Le coming-out de cet enfant d’une famille nombreuse d’agriculteurs, fervents catholiques, trois mois après sa retraite des stades, est salué unanimement par la presse nationale, à l’instar du populiste «Bild», dont la Une est barrée ce matin d’un énorme «Respekt». Les félicitations ont afflué de célébrités du sport, du show-business et même du Premier ministre anglais. «Aujourd’hui, je l’admire encore plus», a écrit sur Facebook David Cameron, fan d’Aston Villa, ancien club d’Hitzlsperger.

Le joueur bavarois a beau avoir eu une carrière discrète, il n’en a pas moins joué sommet du foot allemand et européen – avec 52 sélections en équipe nationale, y compris pour le Mondial. «Il n’a jamais été une légende ou une idole. Et voilà qu’il en devient une maintenant», s’émerveille le «Tagesspiegel».

Premier pas
Hitzlsperger montre en fait la progression régulière et le chemin encore à parcourir dans la reconnaissance des homosexuels dans le bastion macho du foot masculin. Après son compatriote Marcus Urban, le Suédois Hysén ou l’Américain Robbie Rogers, qui évoluaient à des niveaux moins prestigieux, plus personne ne peut exclure qu’un sportif révèle son homosexualité durant sa carrière dans un club de premier plan ou dans une équipe nationale – n’en déplaise à l’ancien capitaine de la Mannschaft, Philipp Lahm. En 2012, il avait chaudement conseillé à ses coéquipiers de rester dans le placard – des propos contredits ensuite par le patron de la fédération de foot allemande, et jusqu’à la chancelière Angela Merkel.

Qui osera donc faire son coming-out en pleine carrière? «Pour un footballeur pro il y a beaucoup d’argents sur la table, rappelle la «Süddeutsche Zeitung». Des contrats avec les sponsors et avec les clubs comprennent souvent des clauses dépendant de la présence du joueur sur le terrain. Mais un professionnel gay serait-il encore en mesure de jouer? Les fans le soutiendraient-ils?» D’après la presse allemande, c’est aux autorités du foot et aux clubs de créer un environnement où les joueurs n’auraient pas peur d’être eux-mêmes. Et le philosophe et théologien gay David Berger d’ajouter: «C’est parce qu’un sportif sait vivre ouvertement son homosexualité, et non pas en dépit de celle-ci, qu’il pourra devenir un grand footballeur.»

Partager sur
Mise à jour 29.08.2014 08:15
3 620 vues

Un commentaire

  1. Par lilio29:

    pourtant on le voit sur des photos avec sa soit disante copine Inga….

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top