Monde Iowa

Prière et masturbation: l’étrange méthode d’un guérisseur d’homos

Un pasteur qui sévissait auprès de jeunes paroissiens d'une Eglise pentecôtiste a bénéficié de l'indulgence des juges. Il avait été dénoncé en 2011.

12 sept. 2013 | par

girouex
Brent Girouex en 2011. Arrière-plan: la Victory Fellowship Church de Council Bluffs. DR/Google SV.

Un pasteur a été condamné hier à cinq ans de mise à l’épreuve pour «exploitation sexuelle par un assistant ou par un thérapeute». Huit adultes avaient porté plainte, affirmant avoir été abusés par le jeune homme, aujourd’hui âgé de 33 ans, entre 2007 et 2010. Brent Girouex a évité la prison pour avoir reconnu avoir eu des rapports intimes avec quatre adolescents et accepté de subir un thérapie, note The Inquisitr.

Le père de famille prétend qu’il expérimentait une nouvelle voie dans la guérison de l’homosexualité: il aidait les jeunes à atteindre la «pureté» en mêlant prière et activité sexuelle. Selon lui, l’éjaculation obtenue au terme de ces séances permettait de «se débarrasser du mal dans leur esprit». Une des victimes, qui avait 14 ans au début de ces agissements, a indiqué avoir subi jusqu’à une centaine de ces «purifications».

Aucun antécédent
C’est son église, la Victory Fellowship Church de Council Bluffs (Iowa), qui a dénoncé les faits en 2011. Les dirigeants de la communauté avaient assuré qu’il n’avait aucun antécédent lorsqu’il avait été embauché pour s’occuper des jeunes de la paroisse, en 2006. Néanmoins, la communauté évangélique charismatique n’a pas remis en cause sa politique de «traitement» des jeunes homosexuels présumés.

Partager sur
Mise à jour 31.08.2014 13:19
4 750 vues

2 commentaires

  1. Par joel:

    Mouarf sont pervers ds les ėglises, c pas un scoop!,,,,,

  2. Par liliou29:

    du sursis ? quelle belle justice………………………

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top