Monde Brésil

Un député homophobe chahuté en plein vol

Bête noire des gays brésiliens, le député Marco Feliciano a eu le malheur de se retrouver dans le même avion qu'un groupe de jeunes gays déchaînés, qui lui ont offert une petite perfo.

10 août 2013 | par

Ce devait être un trajet de routine, pour Marco Feliciano. Vendredi, ce député et leader d’un parti évangélique ultraconservateur a embarqué à Brasilia. Destination: São Paulo. Hélas pour lui, une dizaine de jeunes gays qui voyageaient dans le même avion l’ont reconnu, rapporte le site du «Globo». Feliciano est un familier des déclarations homophobes et un farouche partisans des pseudo-thérapies censées soigner l’homosexualité. En mars dernier, sa désignation comme président de la Commission des Droits de l’homme du Parlement brésilien avait provoqué un vaste mouvement de protestation à travers tout le Brésil.

Taquinerie et tripotages
Peu après le décollage, deux des passagers gay ont entamé un performance improvisée dans le couloir de l’appareil, caressant les cheveux du député en chantant «une mélodie bizarre», comme l’a précisé ce dernier sur Twitter. En fait, il s’agissait de «Robocop Gay», un vieux tube joyeusement blasphématoire du groupe Mamonas Assassinas. «Ouvre ton esprit / Les gays sont aussi des êtres humains / Fais-tois la barbe / Arrange ta moustache / Feliciano tu peux aussi / N’essaie pas de te déguiser», ont entonné les énergumènes, ajoutant pour l’occasion le nom du pasteur dans les paroles originales de la chanson.

L’élu s’est efforcé de garder son sang froid, les yeux rivés sur son ordinateur. L’équipage est parvenu à renvoyer le groupe turbulent à leurs sièges, mais les insultes et les quolibets ont continué à fuser. Feliciano a accusé le groupe d’avoir mis en péril la sécurité du vol. «Des passagers m’ont défendu et le pilote a menacé de retourné à Brasilia», a-t-il raconté. Les passagers turbulents ont été interpellés à l’arrivée à São Paulo, mais Feliciano a refusé de les identifier. Ils ont été laissés libres. «Ils veulent du respect, mais ils ne respectent rien. Que Dieu nous garde», a conclu l’élu.

– – –
La vidéo ci-dessous a été diffusée par l’équipe de Marco Feliciano. On appréciera la solennelle petite musique finale, accompagnée du slogan: «Qui sont vraiment les intolérants?»

Partager sur
Mise à jour 31.08.2014 13:24
8 329 vues

5 commentaires

  1. Par Maricon:

    Excellent, il faut faire comme ces homophobes de partie soit disant “conservateur”, leur montrer que nous aussi on a pas peur de dire ce qu’on pense !! En + c’est avec avec beaucoup d’humour, contrairement à ce qu’il a l’air de penser.. D’ailleurs a t-il un peu d’humour cet homme là ?

  2. Par Sashimi:

    @gwin-gwin: sexy sushi! et j’en serai!

  3. Par gwin-gwin:

    Au cas où un amas de gouines croise Christine Boutin et que j’en suis, vous me conseillez de lui caresser les cheveux sur quel fond sonore??

  4. Par besse:

    Que des gays s’en prennent à un élu ouvertement homophobe tenant des propos plus que blasphématoires ne subit que le juste retour de ce qu’il fait supporter et en plus il ne connait rien en l’être humain malgré une éducation civique et religieuse amis en rien médicale.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top