Sexualités Zoologie

Ils s’éclatent comme des bêtes

Domination, masturbation, orgies sexuelles, homosexualité, échangisme, amour libre: tous les coups sont dans la nature. La preuve avec notre Kamasutra animalier.

3 janvier 2013 | par

dauphin0
16 IMAGES

Charles Darwin nous a longtemps fait croire que tout ce qui sort de la norme hétérosexuelle est une dérive contre-nature. Bonne nouvelle, il se trompait: quand il s’agit de s’envoyer en l’air, de toucher le septième ciel, de s’éclater sous la couette, tous les goûts sont dans la nature! Des joies de la masturbation aux travestissements en passant par les douleurs sado-masos et les douceurs lesbiennes, nos amis à poils et à plumes n’ont rien à nous envier. On s’en doutait. Mais ce que l’on sait moins, c’est que les gentils dauphins sont des partouzeurs de folie, que le scarabée japonais est incapable de faire la différence entre un partenaire mâle ou femelle ou que le manchot de Terre-Adélie a des pulsions sexuelles difficilement contrôlables. Et que dire des escargots qui, grâce à leurs deux sexes, se livrent à la bisexualité pendant une dizaine d’heures? Des serpents qui pénètrent leur femelle pendant 22 heures et de madame oursin qui attire son partenaire par son parfum avant de l’exciter, le titiller, le patouiller jusqu’à le faire jouir sans qu’il y ait pénétration? Sinon d’une manière générale, des comportements homosexuels ont été observés chez 450 espèces animales.

« Découvrez le diaporama!

Certaines changent même de sexe sans opération. A l’image du poisson clown qui naît mâle pour devenir, une fois adulte, une femelle. Ce que Disney Pixar a omis de mentionner dans le monde de Nemo. Bref, à côté de ces exemples, la sexualité humaine paraît bien classique. Limite terne. Démonstration avec l’aide de Thierry Lodé, professeur en écologie évolutive et spécialiste de la sexualité animale.

A lire:

• Thierry Lodé, La biodiversité amoureuse: sexe et évolution, Odile Jacob, 2011
• Thierry Lodé, La guerre des sexes chez les animaux, Odile Jacob, 2009
• Marty Crump, Les mâles sans cervelle font les meilleurs amants… et autres curiosités zoologiques, Robert Laffont, 2008
• Frédéric Lewino, Passions animales: les mille folies amoureuses de nos amies les bêtes, Grasset et Fasquelle, 2006

Partager sur
Thèmes ,
Mise à jour 11.09.2014 10:31
16 320 vues

3 commentaires

  1. Par OlivierParisFrance:

    Je me relis et je suis horripilé (^^!!!) “J’imagine que vous excluEZ”. Bref.
    @Thicki, je comprends que tu affirmes donc que l’homosexualité est malsaine. Tu confirmes ?

  2. Par Tchiki:

    Ils auraient pu écrire hétérosexualité à la place, tant que ça se mêle avec le reste… Oui ça reste malsain. Enfin, selon moi.

  3. Par OlivierParisFrance:

    Commentaires sur les manchots “homosexualité, viols, pédophilie sur des poussins, nécrophilie sur des femelles mortes… Les biologistes du musée d’histoire naturelle de Londres expliquent ces comportements malsains… par le cycle de reproduction des manchots.”
    J’imagine que vous excluaient l’homosexualité des comportements malsains.
    Merci sinon pour votre contribution quotidienne. Je vous suis assidument.

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top