Monde Pristina

Kosovo: Raid de hooligans contre une soirée gay

Une salle de Pristina où devait se dérouler un événement culturel et festif LGBT a été saccagée et un des organisateurs passé à tabac. Des supporters de foot seraient derrière l'attaque.

16 déc. 2012 | par

kosovo-pristina-attaque
Malgré une estrade saccagée, les lectures ont quand même eu lieu devant 200 personnes.

Une soirée organisée par la revue «Kosovo 2.0» a été la cible d’une attaque, vendredi à Pristina. La publication lançait un numéro consacré à la communauté LGBT de l’ex-région serbe, indépendante depuis 2008. Selon le site kosovo-news.com, la rédaction avait reçu des menaces d’un groupe de «musulmans extrémistes». Alertée, la police a dépêché deux agents dans la Maison des jeunes et des sports, la salle accueillant la manifestation. Malgré cela, en fin d’après midi, une vingtaine d’hommes, certains armés de barres de fer, ont fait irruption dans le local. Ils ont fracassé le décor de l’estrade ainsi que du matériel vidéo. Un membre du personnel de «Kosovo 2.0» aurait aussi été passé à tabac. Les policiers présents auraient été débordés.

«Nous n’allons pas nous arrêter»
Les lectures et la discussion prévues en début de soirée ont eu lieu malgré tout, dans une salle gardée par les forces spéciales de la police. «C’est une question de liberté d’expression. Nous n’allons pas nous arrêter, nous allons continuer à parler de sexualité et de questions LGBT. Nous sommes plus déterminés que jamais», a déclaré Besa Luci, le rédactrice en chef de «Kosovo 2.0» Environ 200 personnes étaient présentes. La dance party qui devait clore l’événement a été annulée, du fait du retour du groupes d’homophobes. Ils se sont rassemblés devant la salle en criant «Dehors les pédérastes» ou «Allahu Akbar». Les participants à la soirée ont dû être évacués par la police par petits groupes, raconte «Kosovo 2.0» sur sa page Facebook.

Une responsable de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a condamné l’incident comme une «grave attaque contre la liberté d’expression» et invité la police à désigner les coupables, rapporte le site du quotidien serbophone «Kurir». La police aurait procédé à plusieurs interpellations. Selon la télévision locale Klan TV (voir vidéo ci-dessous), l’attaque a été perpétrée par des membres de Plisat, des supporters ultras du FC Prishtina. Ils auraient posté des photos de leur action sur Facebook. A noter qu’en Serbie voisine, ce sont des hooligans nationalistes qui sont le plus souvent derrière les violences homophobes, comme celles qui avaient éclaté en marge de la Gay Pride de 2010.

Partager sur
Mise à jour 11.09.2014 10:34
5 102 vues

2 commentaires

  1. Par superstronzo:

    Tu sais David, les Allah Akbar certains rouquins bien de chez nous les font très bien aussi. Et on a aussi ceux qui s’agenouillent en récitant des Je vous salue marie sur les parcours des gay pride.
    Sérieusement, ce qui est important c’est que ça bouge au Kosovo (comme en Albanie, en Serbie et en Bosnie, d’ailleurs). Il y a là-bas des gens, lgbt et autres, qui ont le courage d’affirmer leurs idées et de secouer un peu la société. On doit leur tirer un grand coup de chapeau!

  2. Par David:

    Pas d’inquiétude, ils viennent tous en Suisse, on sait ce qui nous attend

La section commentaires est fermée.


Sur le même thème

Top