Monde états-unis

Jeune gourou «ex-gay» accusé de meurtre

Tyler Deaton est accusé d'avoir fait tuer son épouse. Son arrestation révèle les dérives d'un jeune illuminé Américain qui se vantait d'avoir «vaincu» son homosexualité.

22 nov. 2012 | par

deaton-ihop
Tyler Deaton était un habitué de l'IHOP, un étrange temple aux allures de club de rock attirant des milliers d'adolescents chrétiens américains.

Un fait divers qui fait froid dans le dos a émergé ces dernières semaines aux Etats-Unis, dans le milieu des jeunes étudiants fondamentalistes. A l’origine de cette histoire, le suicide apparent d’une jeune femme, Bethany. Cette jeune mariée de 27 ans a été retrouvée étouffée, la tête dans un sac en plastique, au début du mois. Quelques jours plus tard, un certain Micah Moore a avoué le crime. Le jeune de 23 ans faisait partie d’un étrange cercle spirituel dirigé par le mari de Bethany, Tyler Deaton. C’est sous les ordres de ce dernier que Moore aurait agi.

Tyler Deaton, 27 ans, et ses disciples fréquentaient l’International House of Prayer (IHOP), un étrange complexe ouvert 24 heures sur 24 dans la banlieue de Kansas City. A l’intérieur, des participants en transe, dansant, arpentant les travées, priant ou se livrant à des rituels personnels sur fond de musique chrétienne. Une «rave fondamentaliste» permanente, selon l’expression de l’activiste Wayne Besen, de Truth Wins Out, un observatoire gay des mouvements fondamentalistes, qui a visité le local en mai dernier.

«Triomphe» sur son homosexualité
Deaton s’était installé à Kansas City en 2009 pour se rapprocher de l’IHOP. Il avait quitté son université chrétienne, à Georgetown (Texas), où il avait fait une forte impression. C’est là qu’il avait créé son groupe chrétien. Musicien doué et chrétien dévot, obsédé par une apocalypse selon lui imminente, il réunissait autour de lui une clique de camarades séduits par son charisme, son énergie et sa lecture littérale de la Bible. Il se serait même essayé à réaliser des miracles, en tentant de faire marcher un paraplégique ou de rendre la vue à une aveugle. Des miracles, il en aurait fait sur lui-même. Selon un de ses anciens camarades, il ne se cachait pas d’avoir «lutté contre l’homosexualité». «Mais il a triomphé», a assuré le jeune homme au «Kansas City Star».

Ou peut-être pas. Le meurtre de Bethany a en effet levé le voile sur les dérives sexuelles auxquelles se serait livré Tyler Deaton. Le jeune homme serait devenu, après son installation à Kansas City, un véritable gourou. Certains de ses ex-camarades l’auraient suivi sur place et auraient accepté d’avoir avec lui des rapports sexuels – sous couvert de «devoir religieux». Pire: Bethany aurait été victime d’abus répétés au cours de ces «rites». La jeune femme aurait été également droguée pendant des mois. Selon la police, elle pourrait avoir été éliminée par son mari parce qu’elle menaçait de parler à son thérapeute des sévices qu’elle subissait.

Vivier de sectes
Pour Wayne Besen, cette sordide histoire constitue un avertissement aux autorités locales sur ce qui se trame à l’intérieur de l’IHOP, un véritable vivier de mouvements sectaires fondamentalistes, selon lui. Il rappelle que cette étrange Eglise a un projet de mégacomplexe religieux dans la région, comprenant un temple de… 2500 places. La région est déjà le fief de plusieurs mouvements suspects de manipulation mentale visant en particulier les personnes homosexuelles, comme The Call ou Desert Stream. Rappelons que ce dernier a fait des petits en Europe.

Mise à jour 11.09.2014 10:40

Sur le même thème

Top